Une foule nombreuse pour l’enterrement de Messaoud Koussim

Une foule nombreuse pour l’enterrement de Messaoud KoussimL’ancien footballeur international, ex-buteur de l’ES Sétif, Messaoud Koussim, décédé aux premières heures de la matinée de lundi à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie, a été accompagné après la prière d’El Asr à sa dernière demeure par une foule considérable.

De nombreux co-équipiers de celui que l’on appelait affectueusement Saoudi, parmi lesquels Abdelhamid Salhi, Abdallah Mattem, Laïd Messaoud et Allaoua Gharzouli, des ex-joueurs des générations suivantes comme Abdelhakim Serrar et Bouzid Cheniti, ainsi que d’anciens footballeurs de clubs de plusieurs wilayas du pays, à l’image de Hamma Melakhessou (MSP Batna) et d’Abdelhamid Azeroual (AS Ain M’lila), étaient présents au vieux cimetière de Sid El Khier aux côtés des autorités locales et d’une impressionnante masse d’anonymes.

Beaucoup d’émotion se lisait sur tous les visages, personne parmi les plus anciens supporters d’ »El Kahla » n’ayant oublié la gentillesse et la spontanéité de l’homme, ni les qualités de sportif de ce redoutable et longiligne attaquant qui remporta la coupe d’Algérie à trois reprises sous les couleurs de l’ESS:

en 1963 face à l’ES Mostaganem (1-1 puis 2-0), en 1967 devant la JSM Skikda (1-0) et en 1968, année du premier doublé, contre le NA Hussein-Dey (3-2 a.p).

Si Messaoud Koussim, alors étudiant en droit à l’université d’Alger, avait signé une licence au CR Belcourt, aujourd’hui CR Belouizdad (saison 1963-1964), c’est sous les couleurs de l’Entente qu’il accomplit l’essentiel de sa carrière.

Sa détente et sa frappe de balle particulièrement lourde étaient un vrai cauchemar pour tous les gardiens de but du pays. Il fut également appelé à deux reprises en équipe nationale sous le maillot de laquelle il inscrivit l’unique but d’une défaite (1-5) contre l’équipe suisse de La Chaux-de-Fonds en match amical.

Connu pour ne pas avoir la langue dans la poche, Messaoud Koussim, devenu avocat, a toujours pesté contre les « intrus » qui se servaient du football plus qu’ils ne le servaient, et constamment milité pour que le football algérien soit dirigé par des footballeurs.

Né le 6 février 1941 à Sétif, Messaoud Koussim a courageusement lutté, ces dernières années, contre la maladie, tout en restant constamment informé des choses du football, un sport auquel il se voua entièrement.

DZFOOT  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

DIHIA - AMOR AMOR Clip Kabyle officiel 2016

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1