Hannachi quitte la présidence de la JSK, traite Raouraoua de « dictateur »


Mohand Chérif Hannachi a annoncé ce samedi 31 janvier, sa démission de la présidence de la JS Kabylie. « Le football algérien est une catastrophe. Ils cherchent la tête de la JSK, donc, vaut mieux que je parte. Peut-être qu’ils vont laisser le club tranquille. Dans des conditions pareilles, c’est impossible de continuer. Ma décision est définitive et j’espère qu’elle est la bonne pour le club», a déclaré à TSA ce samedi 31 janvier, Mohand Chérif Hannachi.

Le président de la JSK affirme que son club souffre d’injustice et que c’est le président de la FAF, Mohamed Raouraoua qui est à l’origine. « Personne n’intervient, ils ont laissé le dictateur faire ce qu’il veut. 20 matchs à huis clos, c’est  injuste pour un club qui a donné beaucoup au football algérien », lance-t-il avant d’ajouter : « C’est Raouroua, le dictateur qui a causé les problèmes de la JSK ».

Hannachi demande l’intervention de l’Etat. « L’Etat algérien doit intervenir. (Pour l’instant), personne à leur niveau n’a bougé le petit doigt. On dirait que Raouraoua est le président de la République. L’enquête n’est pas terminée et la JSK subit des sanctions. A Lausanne, ils nous ont écoutés, en attendant la décision. Par contre, en Algérie on peut rien faire », affirme Hannachi.

La JSK a perdu son match contre l’USMBA  par un but à zéro, pour le compte de la 18e journée de la ligue 1, ce samedi 31 janvier. Les Canaris occupent la 10e place au classement général avec 22 points.

TSA 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

DIHIA - AMOR AMOR Clip Kabyle officiel 2016

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3