Christian Gourcuff nommé hier entraîneur de l’équipe nationale

Le nouveau patron des Verts, c’est lui

Christian Gourcuff nommé hier entraîneur de l’équipe nationaleLa Fédération algérienne de football a annoncé, hier, à l’issue de la réunion de son bureau fédéral, la nomination du technicien français, Christian Gourcuff, à la tête de la sélection algérienne, en remplacement du Bosniaque Vahid Halilhodzic, qui a refusé de prolonger son contrat avec la FAF.

Gourcuff aura pour mission de qualifier les Verts à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue l’hiver prochain au Maroc, et de hisser l’équipe au moins en demi-finale.
Christian Gourcuff est né la 5 avril 1955 à Hanvec dans le Finistère. Il débute sa carrière de footballeur à Douarnenez d’où il est originaire. Remarqué par le directeur technique du Stade Rennais, il rejoint ce club avec lequel il remporte la Coupe nationale des juniors en 1973. Une année plus tard, il s’engage avec l’US Berné, un club de troisième division. En 1978, Gourcuff, qu’on surnomme l’entraîneur historique du FC Lorient, rejoint l’En Avant de Guingamp, qui évoluait à cette époque en Ligue 2 française. Une année plus tard, il a failli réussir la montée en ratant de peu les barrages.
En 1981, il est recruté par le FC Rouen avant de rallier, une saison après, la Chaux de Fonds. Fort d’un diplôme universitaire en maths, le nouveau sélectionneur des Olympiques débute sa carrière d’entraîneur en 1982, alors qu’il n’était âgé que de 27 ans en prenant les destiné du FC Lorient qui venait d’accéder en division honneur. Sous sa direction, Lorient retrouve la seconde division en seulement quatre saisons. Une performance qui lui a valu le titre de meilleur entraîneur de la seconde division en France. En 1985, il quitte Lorient après la relégation de cette dernière pour rejoindre Le Mans UC qui évoluait en troisième division. Après un début laborieux avec Le Mans, il décide alors de rajeunir l’équipe, qui a fini par terminer la saison à la seconde place au classement.
Fervent défenseur du jeu offensif, il récidive l’année suivante en réalisant la même performance qui permet au club manceau d’accéder en deuxième division après 17 ans de disette. Après une virée au Canada où il s’est engagé pour un contrat de deux mois et demi avec l’équipe de Supra Montréal, il retourne en France à la rentrée scolaire pour reprendre son poste de professeur de mathématiques et devient également entraîneur-joueur de l’US Pont-l’Abbé, club de quatrième division. Rétrogradé à la fin de la saison, il décide de quitter le club. En 1991, il est de nouveau rappelé par le FC Lorient retombé en division trois. Il fait monter les Merlus en seconde division, une année plus tard, avant qu’ils ne rétrogradent la saison suivante. Ils retrouvent la seconde division, une année après, avec, à la clé, le titre de champion national en 1995. Il reçoit la même année, pour la deuxième fois de sa carrière, le titre de meilleur entraîneur de D2.

Il dirigera aussi l’EN A’
Durant l’année 2001, il est contacté par Marseille, mais il préféra s’engager avec le Stade de Rennes après 10 ans passés à Lorient.
Un passage des plus difficiles pour Gourcuff, qui s’est fait licencier par le club breton en mai 2002. Il rejoint aussitôt le club qatari d’Al-Ghorafa avec lequel il termine vice-champion du Qatar, avant de revenir en France, plus précisément au FC Lorient redescendu en D2. Il reconstruit l’équipe et parvient à la fin de la saison 2006 à faire remonter l’équipe en Ligue 1 avec, au passage, un troisième titre de meilleur entraîneur de D2. Malgré les nombreux départs, il parvint à maintenir Lorient en Ligue 1. Il a prolongé son contrat avec le FC Lorient en décembre 2009 jusqu’en 2014, avant qu’il ne soit sollicité par la FAF.
Concernant la composante du staff du nouveau sélectionneur national, et ce, avant le départ de l’ancien staff composé de Cyril Moine, Jacques Bonnevay, Mickael Boully et Sandy Guichard qui ont suivi Halilhodzic au Trabzonspor, mis à part le maintien de Belhadji comme entraîneur des gardiens de but, Gourcuff devra s’atteler à trouver un préparateur physique et un adjoint. Mais, assure notre source, cela se fera en temps voulu et Gourcuff peut bien assurer seul le premier match contre l’Éthiopie.
À noter enfin que Christian Gourcuff sera également le patron de l’équipe nationale des locaux qui doit préparer la Coupe arabe et le Chan.

Liberté   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

DIHIA - AMOR AMOR Clip Kabyle officiel 2016

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31