Halilhodzic : «Je pars fier de mon bilan avec l’Algérie»


Halilhodzic : «Je pars fier de mon bilan avec l’Algérie»«Mes obligations familiales et des challenges sportifs ont pesé dans mon choix»

Comme il fallait s’y attendre, l’aventure de Vahid Halilhodzic à la barre des Verts est bel et bien terminée.

En effet, et alors qu’il a demandé un temps de réflexion, quelques jours seulement pour donner une réponse définitive quant à sa prolongation ou non de son contrat, c’est hier dans la soirée qu’il a annoncé à la Fédération algérienne sa décision de partir. Vahid Halilhodzic s’est même exprimé via un communiqué rendu public par le site de la FAF où il remerciait un grand nombre de personnes à commencer par le président de la République qui lui avait personnellement demandé de continuer sa mission à la tête des Verts mercredi dernier. « Je tiens à remercier, tout d’abord, Son Excellence, le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, qui m’a profondément touché par son accueil et ses chaleureuses paroles», précise le Bosniaque.

Jeudi dernier à Batna, le Premier ministre a déclaré lors d’un point de presse que le désormais ex-entraîneur des Verts voulait changer d’air et qu’il y avait peu de chances pour qu’il reste. Une relation amicale qu’entretenaient les deux hommes depuis plusieurs mois déjà, puisqu’Abdelmalek Sellal n’hésitait pas à prendre la direction de Sidi Moussa à chacune des grandes occasions pour encourager l’équipe. «Je tiens, également, à remercier monsieur le Premier ministre  Abdelmalek Sellal dont j’ai apprécié les encouragements et le soutien», a fait savoir Halilhodzic.

Aussi et même si la relation entre Mohamed Raouraoua et son coach n’était pas au beau fixe ces derniers temps, il n’en demeure pas moins qu’à chaque fois que l’occasion se présentait, Coach Vahid, comme aiment l’appeler certains, a toujours fait savoir à chaque fois que l’occasion se présentait que le président de la FAF a toujours  fait le nécessaire et à mis tous les moyens qu’il faut pour la réussite  de l’EN. « Je n’oublie pas de remercier vivement le président de la FAF Mohamed Raouraoua avec lequel j’ai travaillé pendant trois ans en étroite collaboration pour réaliser les objectifs fixés et qui a mis à la disposition du groupe tous les moyens nécessaires pour assurer cette difficile mission », a-t-il précisé.

Bien évidemment, le Bosniaque n’oublie pas tous les joueurs ainsi que ses proches collaborateurs avec qui il a travaillé depuis le mois de juillet 2011. « Je tiens à rendre hommage aux joueurs et aux membres des staffs technique, médical et administratif qui m’ont pleinement assisté tout au long de ma mission. »

Ses derniers remerciements vont tout droit bien sûr à tous les supporters algériens qui ont toujours été derrière cette équipe et l’ont encouragé même dans les moments difficiles. «Je tiens à associer au succès de l’équipe nationale le formidable public algérien qui m’a soutenu dès le premier jour de mon arrivée et qui m’est resté fidèle. Je garderai à jamais le souvenir ému de l’accueil extraordinaire qui nous a été réservé au retour du Mondial», a-t-il affirmé. Enfin, Vahid Halilhodzic évoque une certaine presse algérienne qui a tout fait pour salir son image depuis son arrivée à la tête des Verts. «Seule fausse note, que je tiens à relever, le comportement indélicat d’une certaine presse, pas toute heureusement, qui n’a pas cessé de stigmatiser, non seulement mon travail, mais s’en est pris à ma propre personne et à ma famille, ce que je n’oublierai et ne pardonnerai jamais. » 

Quand aux choix qui l’ont poussé à refuser une quelconque prolongation de contrat, Halilhodzic dira : «Aujourd’hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l’attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix. Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la FAF. »

Asma H. A.

 

Communiqué

Je tiens à remercier, tout d’abord, Son Excellence, le Président de la république M. Abdelaziz Bouteflika, qui m’a profondément touché par son accueil et ses chaleureuses paroles.

Je tiens, également, à remercier monsieur le Premier ministre  Abdelmalek Sellal dont j’ai apprécié les encouragements et le soutien.

Je n’oublie pas de remercier vivement le président de la FAF Mohamed Raouraoua avec lequel j’ai travaillé pendant trois ans en étroite collaboration pour réaliser les objectifs fixés et qui a mis à la disposition du groupe tous les moyens nécessaires pour assurer cette difficile mission.

Je tiens à rendre hommage aux joueurs et aux membres des staffs technique, médical et administratif qui m’ont pleinement assisté tout au long de ma mission.

Je tiens à associer au succès de l’équipe nationale le formidable public algérien qui m’a soutenu dès le premier jour de mon arrivée et qui m’est resté fidèle. Je garderai à jamais le souvenir ému de l’accueil extraordinaire qui nous a été réservé au retour du Mondial.

Seule fausse note, que je tiens à relever, le comportement indélicat d’une certaine presse, pas toute heureusement, qui n’a pas cessé de stigmatiser, non seulement mon travail, mais s’en est pris à ma propre personne et à ma famille, ce que je n’oublierai et ne pardonnerai jamais.

Aujourd’hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l’attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix.

Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la FAF.

Vahid Halilhodzic s’en sortira.” Un peu comme si, soixante ans après la réunion historiquement décisive de son groupe, les événements l’avaient encore contraint à se révolter contre le sort d’une patrie à nouveau brutalisée, spoliée et humiliée.

Compétition   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

DIHIA - AMOR AMOR Clip Kabyle officiel 2016

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5