L’Algérie surclasse la Côte d’Ivoire (3-2)

Victoire héroïque !
L’Algérie surclasse la Côte d’Ivoire (3-2) Victoire héroïque !L’équipe nationale est en demi-finale ! Face au super favori de la compétition, la Côte d’Ivoire, les Verts ont été tout simplement époustouflants ! Menés au score par deux fois, les protégés du coach Saâdane ont su revenir dans le match avant de remporter le duel dans une partie que les Algériens ne sont pas près d’oublier.

D’ailleurs, dès la fin de la rencontre, tout le pays a fêté comme il se doit cette victoire qui restera certainement gravée dans l’histoire de notre football. L’entame de la rencontre fut très pénible, puisque les Verts n’arrivaient pas à maîtriser le cours du ballon, tant le terrain, bosselé en plusieurs endroits, rendait la tâche difficile. Au moment où les deux équipes cherchaient leur position sur le terrain, Kalou ouvre le score pour la Côte d’Ivoire.

En effet, à l’issue d’une superbe séquence de jeu intense effectuée à une touche de balle entre Kalou et Yay Touré, le milieu de terrain du Barça s’arrache pour glisser le ballon dans la surface. Gervinho dévie astucieusement le cuir pour Kalou, étrangement seul. L’attaquant de Chelsea ajuste ensuite Chaouchi d’une frappe au premier poteau. L’équipe d’Algérie n’en revenait pas, mais reprend puissamment le contrôle de la rencontre en monopolisant le ballon pour imposer son jeu. Avant la fin du premier half et au plus fort moment de la domination algérienne, les Verts obtiennent deux corners de suite, le ballon est dégagé loin devant. Belhadj récupère et sert Bougherra. Le défenseur des Fennecs a vu la défense ivoirienne remonter et adresse une belle ouverture sur Matmour. Ce dernier élimine Tiote et Bamba sur son contrôle orienté avant d’adresser une frappe à l’entrée de la surface. Le ballon heurte le poteau droit et finit dans le but. Une égalisation fort méritée pour une sélection nationale qui a fait l’essentiel de la rencontre jusque-là.

En seconde période de jeu, les Ivoiriens débordés opèrent à des changements, mais subissent le poids de la rencontre, puisque ce sont les Verts qui ratent les plus belles occasions pour scorer par l’intermédiaire de Ghezzal, Matmour et Meghni. Côté adversaires, Gervinho rate l’immanquable en mettant une balle au-dessus de la transversale. On s’acheminait vers la fin du match, lorsque sur un contre alimenté par Drogba sur la droite, le ballon est dégagé d’une talonnade par Raho, Keita récupère puis se décale dans l’axe avant de décocher une superbe frappe du gauche qui va nettoyer la lucarne droite de Chaouchi. Incroyable ! La Côte d’Ivoire mène au score devant des Algériens abasourdis. L’Algérie était à deux minutes de l’élimination. Mais voilà que Bougherra, d’une tête, permet aux Fennecs d’espérer encore. Coup de théâtre, dès la remise en jeu des prolongations, Bouazza, qui venait de faire sa rentrée, donne l’avantage pour l’Algérie. On assiste dès lors à une grande rencontre. Un grand match de la part des Algériens qui font le jeu, font le spectacle et se créent un nombre incalculable d’occasions de but. A partir de là, plus rien ne pouvait échapper aux Algériens qui se retrouvent en demi-finale.

Stade Chiazi de Cabinda (Angola)

- Arbitrage : Eddy Maillet (Seychelles), Mankouandé (Cameroun), Candido Inancio (Angola)
- Buts : Matmour (39’) Bougherra (90’) Bouazza (92’) Algérie. Kalou (4’), Keita (89’) Côte d’Ivoire.
- Avrts. : Bouguerra, Antar, Matmour (Algérie)
- Algérie : Chaouchi, Antar Yahia (Raho 85’) Bouguerra, Halliche, Belhadj, Meghni (Bouazza 90’), Mansouri, Ziani (Abdoun 106’), Matmour, Ghezzal. Entr. : Saâdane.
- Côte d’Ivoire : Barry, Demel, K. Touré, Bamba, Tiéné, Zokora (Dindane), Tioté (Faé), Kalou (Keita), Y. Touré, Gervinho, Drogba. Entr. : Halihodzic.



De Cabinda, envoyé spécial - Yazid Ouahib

EL WATAN

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

  ★AmZik★ - " Iɣab leɛqel-iw "

Agenda

February 2018
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4