Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le prix du logement LPP

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le prix du logement LPPLancée en grande pompe en juin 2013 par les autorités algériennes, la formule du logement promotionnel public destiné à la classe moyenne algérienne, demeure ambigüe deux ans après notamment sur le prix final que devra payer les souscripteurs.

Alors qu’ils ont procédé au paiement d’une première tranche du prix de ces logements, les souscripteurs à cette formule de logement public nagent dans un flou total. Ils ne connaissent ni le prix du logement, ni sa localisation, ni les critères d’attribution et de classement ni même la typologie de leur logement, qu’il soit un F3, F4 ou F5 ou de type individuel.

Ce flou persiste encore alors que les responsables du secteur de l’habitat avancent la date de la fin d’année en cours pour la distribution de ces logements.

Le décret exécutif relatif au logement LPP promulgué depuis le 15 juillet 2014 prévoit que le prix de cession du logement LPP soit fixé, selon le même décret, sur la base du coût final de la construction intégrant les dépenses d'acquisition du terrain ainsi que la marge bénéficiaire du promoteur immobilier. Les modalités d'application du présent article sont précisées, en tant que de besoin, par arrêté conjoint du ministre chargé de l'habitat et du ministre chargé des finances, texte qui n’a pas encore été promulgué.

Selon les déclarations de l’ex PDG de l’Enpi, le coût de revient du m² fini est de l’ordre de 50 000 DA et le prix de vente du mètre carré fini aux souscripteurs LPP est fixé à 80 000 dinars le m².

Ainsi, le prix de vente en hors taxe variera selon la superficie du logement :

·         Un logement F3 d’une superficie de 75 m² coutera  6 millions DA.

·         Un logement F4 d’une superficie de 100 m² coutera 8 millions DA.

·         Un logement F5 d’une superficie de 120 m² coutera 9,6 millions DA.


En plus du prix en hors taxe, le souscripteur aura également à supporter trois frais liés à la transaction immobilière. Les honoraires du notaire, le jour de la signature, qui sont de l’ordre de 1% du prix du logement, soit 60.000 DA pour un F3, 80.000 DA pour un F4 et 96.000 DA pour un F5.

L’acquéreur devra également à l’occasion de la conclusion du contrat de vente s’acquitter de la taxe d’enregistrement qui est de l’ordre de 2,5% de la valeur du bien, soit 150.000 DA pour un F3, 200.000 DA pour un F4 et 240.000 DA pour un F5.

Enfin, il y a lieu d’ajouter la TVA qui est de l’ordre 7%, soit  420.000 DA pour un F3, 560.000 DA pour un F4 et 672.000 DA pour un F5.

Ainsi, les frais supplémentaires que devra débourser les souscripteurs LPP seront de 10,5% de la valeur du logement, soit :

·         Pour un logement F3 : 630.000 DA.

·         Pour logement F4 : 840.000 DA.

·         Pour logement F5 : 1.008.000 DA.

Par ailleurs, les souscripteurs LPP, sont toujours dans l’attente des résultats des discussions entamées depuis avril 2014 entre le ministère de l’habitat et celui des finances comme annoncé par le Ministre de l’habitat pour adapter les taux d’intérêt appliqués aux crédits bancaires pour les bénéficiaires du LPP, au salaire de chaque souscripteur (les intérêts pour un F5 sur 20 ans d’endettement s’élèvent à 3.201.796 DA) .

Pour le paiement de la deuxième tranche, il semble que l’engagement pris par l’ex PDG de l’Enpi ne sera pas tenu. En effet, Monsieur Amar Guellati avait déclaré le jeudi 31 aout 2014 en marge d’une réunion d’évaluation des projets du secteur de l’habitat, que l’opération de paiement de la deuxième tranche du prix des logements promotionnels publics LPP sera entamée à partir du mois d’avril 2015.

Lotfi Ramdani

Fondateur du portail immobilier Lkeria.com

Liberté 
  

 

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3