Emprunt obligataire ETRHB

Le groupe Haddad lève 6 milliards de DA

Le groupe Haddad lève 6 milliards de DAL’emprunt obligataire est destiné uniquement à l’encontre des investisseurs institutionnels comme les compagnies d’assurances, les établissements financiers ainsi que les banques publiques et privées.

Le groupe Haddad a procédé jeudi dernier lors d’une séance d’adjudication qui s’est déroulée à l’hôtel El Aurassi à la levée d’une première tranche d’une valeur de 6 milliards de DA auprès des investisseurs institutionnels avec 600 000 titres exonérés de l’IRG et de l’IBS lors d’une enchère à prix demandé, dans le cadre du lancement de l’emprunt obligataire, destiné à financer plusieurs projets de grande envergure entre 2010 et 2014 qui coûtera à l’entreprise 16 milliards de DA. Les fonds levés serviront à financer une partie du programme d’investissement de l’entreprise.

Lors de cette échéance, 17 offres ont été exprimées dont 14 ont été retenues avec un taux moyen pondéré égal à 4,09 %. Les titres seront remboursables en totalité à l’échéance.

Le groupe a choisi Strategica Finance comme conseiller financier et le Crédit populaire d’Algérie en qualité de banque, chef de file.

La séance s’est déroulée en présence de son président Ali Haddad qui, à l’issue de la session, s’est montré satisfait par le déroulement de l’opération. “Nous remercions tous ceux qui nous ont accompagnés et aidés pour la réussite de cette opération qui a duré plus de deux ans”, avant d’indiquer que “cette opération constitue un pas énorme pour notre groupe et une sorte d’encouragement pour l’entreprise algérienne en général”.

A une question de savoir les risques que peut comporter une telle opération financière, notamment les réticences des établissements banquiers – en témoigne l’échec de l’emprunt obligataire Alger Medina et le syndrome Khalifa qui demeure toujours – le P-DG de l’ETRHB reste optimiste et positive. “Les établissements banquiers sont à l’unanimité intéressés par notre opération qui sera en quelque sorte une démonstration, notamment en ce qui concerne l’ampleur des investissements et des projets qui seront réalisés où qui sont en cours de réalisation, la preuve sept sont présents ici et pas des moindres.”

Les fonds levés serviront à financer une partie du programme d’investissement de l’entreprise avec l'acquisition en premier lieu d'équipements de travaux publics et maritimes (stations d’enrobage, centrales à béton, véhicules et engins lourds), de trois centrales à bitume et le financement partiel d’une usine de charpente métallique et une de fabrication de tuyaux pour le gaz, le pétrole et l’eau dans la wilaya de Constantine.

Aussi, Ali Haddad a annoncé qu’une usine de tuyauteries d'eau et d'hydrocarbures “sera entièrement financée par l’emprunt obligataire.”
“Par là, l’ETRHB vient de faire son entrée dans le club select en faisant une excellente opération et l’emprunt sera remboursé sur une échéance de cinq ans”, a déclaré, pour sa part, le président de Strategica Siagh, conseiller, entre autres, de l’emprunt obligataire Alger Medina de Rahim Abdelouahab.

De son côté, le CPA s’est réjoui de la réussite de cette opération après celle du groupe Cevital. Cette opération de grande envergure portera sur un taux de coupon de 4,10 % par an, avec une hypothèque qui représente 1,5 fois la valeur de l’emprunt obligataire.

Le P-DG ajoutera que “ce projet d’investissement permettra la création de plus de 8 000 emplois directs et indirects dont 4 000 permanents”. Concernant les entreprises qui participeront à cette opération, elles seront au nombre de sept : la CNEP, le CPA, la BEA, la CAAR, la Société Générale, la BNA ainsi que la BDL. A long terme, l’emprunt financera d’autres projets importants, notamment le transfert hydraulique Mostaganem-Arzew-Oran (MAO), la réalisation du stade olympique de Tizi Ouzou en coopération avec les Espagnols, la réalisation de lignes ferroviaires dont celles reliant Sidi Bel Abbès à Mechria (140 km).

Aussi, l’Entreprise des travaux routiers, hydrauliques et bâtiment-Haddad est actuellement sur le point de concrétiser deux grands projets de villages touristiques d’excellence avec un partenaire étranger à Azeffoun et Zéralda. Côté immobilier, le groupe livrera l’année prochaine quatre tours dans la localité de Bordj El Bahri et construira une usine de charpente métallique pour hangars et ouvrages d'art, qui produira 450 000 tonnes d'acier.

H.M


Présence dans le secteur touristique…

Le groupe est sur le point de concrétiser deux grands projets de villages touristiques

Actuellement, le groupe est présent dans le secteur touristique, et est sur le point de concrétiser la construction de deux villages touristiques de haut standing aux normes internationales en partenariat avec un major touristique mondial à Azeffoun et Zéralda. Ces deux infrastructures seront dotées de moyens modernes notamment d’un hôtel thalasso, des villas en duplex, 100 bungalows, 30 villas de type F4 et F5, une piscine avec annexes, un parking de 100 places un théâtre, un port de plaisance et des terrains de sport pour le premier et un Aquaparc club, un centre de logistique et 80 villas en duplex, un hôtel appartements, un hôtel 4-étoiles , trois terrains de sport, un théâtre en plein air, un auditorium, un parking de 100 places et deux piscines pour le second. Le groupe est aussi présent dans le secteur à travers ses structures hôtelières le Marin et le Marin bis qui se situent dans la station balnéaire d’Azeffoun.

La Dépêche de kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1