Nos héros offrent la qualification pour le mondial-2010 au peuple algérien


MERCI !

Nos héros offrent la qualification pour le mondial-2010 au peuple algérienStade d’El-Merrikh (Omdurman) ; nocturne ; temps beau ; arbitrage de M. Eddy Maillet (Seychelles), assisté de MM. Menkouande Evarist (Cameroun) et Damoo Jason Joseph (Seychelles).
Avertissements : Belhadj (1’), Ghazal (20’), Ziani (49’), Saïfi (53’), Algérie.
Gomaa (26’), Abderabu (63’), Égypte.

Buts : Antar Yahia (41’), Algérie.

Algérie : Fawzi Chaouchi, Madjid Bougherra, Antar Yahia (Zaoui 69’), Rafik Halliche, Nadir Belhadj, Yazid Mansouri, Hassen Yebda, Karim Ziani, Mourad Megheni (Matmour 58’), Rafik Saïfi (Ghilas 84’) et Abdelkader Ghazal. Ent. : Rabah Saâdane.

Égypte : El-Hadary, Al-Muhamadi, El-Saqua, Hani Saïd (Eid 76’), Ahmed Fathi (Abderabu 46’), Amr Zaki (Zidan 46’), Emad Meteab, Wael Gomaa, Sayed Moawad, Ahmed Hassan, Mohamed Aboutrika.
Ent.: Shehata.

Vingt-quatre ans après la dernière participation de l’Algérie à la phase finale de la Coupe du monde, les coéquipiers de l’excellent Chaouchi viennent de rééditer l’exploit après une victoire assez importante et décisive sur l’Égypte, hier, lors du match d’appui à Khartoum.

Longtemps, les Algériens se souviendront de ce 18 novembre 2009. Même après avoir vécu l’enfer au Caire quatre jours avant, ils ont hier prouvé qu’ils sont capables de créer l’exploit face aux doubles champions d’Afrique en titre. L’Algérie est seul représentant du monde arabe lors du Mondial-2010. Les Verts ont fait un match parfait hier soir grâce à des héros nommés Chaouchi, Bougherra, Yahia, Halliche, Ziani, Meghni, Ghezzal, Saïfi et j’en passe. Lors de la première mi-temps, l’équipe nationale a été la plus entreprenante en essayant de marquer le premier but, surtout que les coéquipiers de Saïfi savaient qu’ouvrir la marque allait leur ouvrir la porte au Mondial sud-africain. Dès l’entame de la partie, Ghazal faillit ouvrir le score, mais sa tête a été captée par El-Hadary. Les Égyptiens ont voulu répliquer mais vainement face à un Chaouchi des grands jours. À la 6’, corner des Égyptiens ; tête d’Abutrika et le gardien de l’ESS s’illustre sur une horizontale. À la 15’, suite à un coup franc des Algériens, cafouillage dans les six mètres égyptiens, Yahia en dernier tireur trouve El-Hadary dans sa trajectoire. 29’, coup franc de Belhadj qui oblige El-Hadary à sortir le ballon en corner par une claquette exceptionnelle. Quatre minutes plus tard, sur une faute défensive de Belhadj, El-Mohamadi tire mais Chaouchi tel un héros sort le ballon de sa ligne. À la 40’, sur un long centre de Ziani, Yahia tel un attaquant dans les 18 mètres adverses réussit l’ouverture du score après une superbe reprise de volée. Un but d’anthologie qui libérera toute une galerie algérienne acquise à une seule cause, la qualification pour le Mondial sud-africain, 24 ans après Mexico. Un but qui intervient à quelques minutes de la pause-citron et qui mène l’Algérie directement à la plus grande compétition mondiale footballistique.

En seconde période, les jeunes Algériens sont revenus un peu en arrière pour laisser les Égyptiens faire le jeu, mais sans toutefois perdre confiance en procédant à chaque fois, et comme d’habitude à des contres dangereux. À la 60’, percée de Matmour qui sert Yebda de la droite pour centrer, mais la tête de Ghazal est magistralement sortie par El-Hadary. L’attaquant de Sienne rate de peu le KO. Dans la foulée, Chaouchi réussit l’essentiel en sortant une balle de but de Meteab. À la 72’, Chaouchi, toujours lui, en bon remplaçant de Gaouaoui sauve l’Algérie d’un tir d’Abutrika. L’Algérie a repris le flambeau maghrébin pour une qualification historique au Mondial après les non-qualifications de la Tunisie et du Maroc. Elle sera le seul pays arabe présent parmi le gratin du football mondial. L’heure est désormais à la fête après avoir gagné le dernier billet qualificatif pour le Mondial dans la zone Afrique. Les hommes de Rabah Saâdane ont jeté toutes leurs forces dans une double confrontation face à l’Égypte et, finalement, ils partiront au Mondial. Un cadeau à Saâdane par ses joueurs et offrir ainsi à toute une galerie une qualification héroïque. Un cadeau aussi pour tous les supporters qui se sont déplacés au Caire puis à Khartoum en masse. Merci les Verts, merci les Fennecs !


Réactions…
Par : S. L. et R. B.


Rabah SaÂdane  “C’est notre revanche sur ces Égyptiens”

Le sélectionneur national Rabah Saâdane ne pouvait contenir sa joie. Il a éclaté en sanglots à la fin de la rencontre. Pour l’entraîneur des Verts, ce héros qui a redonné la joie à tout le peuple algérien, cette qualification pour le mondial sud-africain est la plus importante de toute sa carrière, voir de sa vie. “C’est le plus beau jour de ma vie”, a lâché en larmes l’homme aux deux participations, l’un des rares au niveau mondial. “Je dédie cette victoire au président de la république qui a fait le nécessaire en dépêchant les supporters ici à Khartoum pour être près de la sélection, nous encourager et nous pousser à arracher en terre lointaine cette qualification très importante pour tout notre peuple”, enchaîne-t-il. On se rappelle de la fameuse déclaration du coach national après la dernière défaite de samedi au Caire que les Verts vont prendre leur revanche. Et bien Saâdane a tenu sa parole pour son peuple. “C’est une revanche sur ces égyptiens, oui. C’est une revanche pour le calvaire que nous avons vécu chez eux. C’est une revanche parce qu’on a été victime de hogra chez eux. Hamdoullah, Le Bon Dieu a exaucé notre souhait. Nous avons été récompensés pour tous les efforts que nous avons fournis depuis le début des éliminatoires”, précise Saâdane qui rend hommage à ses “guerriers”, ayant fait preuve de beaucoup de courage et d’abnégation pour mettre à genoux le double champion d’Afrique en titre. “Nous avons fait ce qu’il fallait et qu’on voulait également. On a cherché à marquer en première mi-temps, nous avons eu ce qu’on voulait. En deuxième période, il est vrai que nous avons beaucoup plus défendu. On a eu toutefois plus d’occasions et on était beaucoup plus volontaire et c’est ce qui a fait la différence”, analyse-t-il encore.
Saâdane dira en outre que “nous méritions amplement cette qualification vu l’ensemble du parcours. Il est vrai qu’on s’est fait rattraper par l’Égypte que nous avons battue aujourd’hui avec cœur et panache et nous avons prouvé que nous sommes l’équipe qui mérite le plus de jouer le mondial.”

Mohamed Raouraoua :  “Justice divine”
Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a fondu en larmes à la fin de la rencontre. Il était aux anges de cette qualification historique pour le mondial sud-africain acquise dans la douleur, notamment après les incidents ayant émaillé le match du Caire. “Je suis un homme heureux. Je suis fier de l’équipe nationale et de ce merveilleux peuple qui était derrière la sélection. Vraiment, je ne trouve pas les mots pour exprimer ma joie. Je suis comme tout algérien content, heureux. Donner la joie à ce merveilleux peuple n’a pas de prix”, déclare-t-il et d’ajouter : “C’est un exploit particulier par rapport au cauchemar du Caire. C’est une justice divine parce que nous avions été victimes de hogra, d’intimidations, d’agressions. Je retiens une chose : que dieu pardonne aux Égyptiens”, conclut-il.

Antar Yahia  “Le héros, c’est le peuple”
L’auteur du but ayant propulsé les Verts au Mondial, Antar Yahia, affirme que la victoire acquise face aux pharaons est le fruit d’un travail de longue haleine. “Je ne me considère pas comme le héros. Il est vrai que j’ai marqué ce but en or, mais c’est la victoire de toute une équipe”, déclare le héros de la qualification. “Au risque de répéter : je ne suis pas le héros. C’est le peuple algérien, qui a fait des milliers de kilomètres, qui est le véritable héros. Grâce à nos chers supporters, nous sommes qualifiés à la plus des prestigieuses des compétitions.”

Belhadj :  “Voilà le cœur des Algériens”
Le latéral gauche Nadir Belhadj estime que “les Algériens ont démontré aujourd’hui qu’ils ont un cœur et un courage exceptionnel. Nous avons montré le vrai visage des Verts lorsqu’on est mis dans de bonnes conditions. Joueurs et supporters ont vaincu ensemble l’équipe qui nous a imposé sur son terrain un climat de terreur. Dieu merci, nous sommes qualifiés au Mondial”.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5