Iboudrarène 21ème anniversaire de la mort de Mustapha Bacha

Iboudrarène 21ème anniversaire de la mort de Mustapha BachaRecueillement à Tassaft Ouguemoun

À l’occasion du 21e anniversaire du décès de Mustapha Bacha, qui coïncide avec le 8 Août, la fondation Mustapha Bacha, en collaboration avec la mairie d’Iboudrarène, a procédé, hier, à un recueillement et au dépôt d’une gerbe de fleurs sur sa tombe à Tassaft Ouguemoun, dans la commune d’Iboudrarène.

À cette commémoration, ils étaient nombreux à venir se recueillir sur la tombe de leur ami et frère de combat. Après le dépôt des gerbes de fleurs sur sa tombe par la fondation, la famille, l’APC de Aïn El Hammam et la direction de la culture de Tizi Ouzou, ceux qui ont combattu et milité avec Mustapha se sont succédés pour témoigner et rappeler aux nombreux présents le combat de Mustapha. Parmi les présents, on pouvait voir la mère de Kamal Amzal, militant de la cause et victime de l’intégrisme et hydre islamiste. Il y avait aussi Mourad Louanechari, Aït Ouakli Rachid, Arezki About, Mohand Ameziane Benmensour, Aït Bachir Ahmed, Idir et Malika Ahmed Zaïd, Mahmoud Rachedi, Mokrane Gacem, le chanteur Ouahioune Hocine et tant d’autres figures du combat, connues ou inconnues. «Je ne pouvais pas rater cet événement. Mustapha m’a formé, il a été mon école. Même si je ne le connaissais pas de très près, c’est de lui que j’ai appris beaucoup de choses dans ses discours, ses interventions. Ceux qui le connaissent, l’aiment, le respectent, lui reconnaissent ses valeurs, sont là aujourd’hui comme ils l’ont toujours été à chaque commémoration depuis sa tragique disparition», dira Smaïl de Bouira.

Cette commémoration a été aussi l’occasion pour les présents, la fondation Mustapha Bacha, pour se recueillir sur les tombes de Azeddine Yousfi, une des victimes du printemps noir assassiné par les gendarmes le 29 mars 2002, et de Djaffar Ouahioune et Kamal Ould Hamouda, assassinés par les islamistes intégristes le 10 mai 1996 au lycée de Ben Yenni, où Mustapha Bacha était collégien. Et à son habitude, la famille Bacha a offert une waâda à la zaouïa de Tassaft, à laquelle étaient conviés tous les présents.

La Dépêche de Kabylie 

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3