140E anniversaire de l'insurrection de 1871


Le cheikh Aheddad revisité

Cheikh AheddadBelhadad Mohand Ameziane, (né en 1790, décédé en 1873), père spirituel de cette période charnière dans l’histoire du pays

L’insurrection du 8 avril 1871 de cheikh Aheddad et d’El Mokrani, reste une période charnière de l’histoire du pays.

Sur initiative de la dynamique association Cheikh Belhadad de Seddouk et avec la collaboration des autorités locales, le directeur de la culture, le DJS et le patronage du wali de Béjaïa, la commémoration du 140e anniversaire de l’insurrection du 8 avril 1871- 2011, aura lieu les 8 et 9 avril prochains au village natal Seddouk Oufella et Seddouk-Centre, chef-lieu communal.

Organisé à la mémoire du cheikh Belhadad Mohand Ameziane, (né en 1790, décédé en 1873), père spirituel de cette période charnière dans l’histoire du pays, cet événement rassemblera un nombre important d’éminents conférenciers et professeurs à l’image des Amar Talbi, Djamil Aïssani, Zidani Farid, Seddiki Djamel, Omar Fetmouche et autre Kacimi Zinedine animateur à la Chaîne IV en tamazight, écrivain, et tant d’autres invités de marque qui auront à animer des communications sur la mémoire du défunt Cheikh Belhadad et tout ce qui entoure l’insurrection du 8 avril 1871 en compagnie de Cheikh El Mokrani, ainsi que ses deux enfants, cheikh Aziz et M’hamed. En effet, les différents établissements culturels, les écoles, notamment le technicum, abriteront d’importantes conférences débats scientifiques, historiques et sportives au même temps. Pour rappel, l’insurrection du 8 avril 1871, a connu une large adhésion du peuple algérien à la cause de l’Indépendance nationale durant cette période.

Les déportés en Nouvelle Calédonie font partie des troupes du Cheikh Belhadad et El Mokrani, qui ont réussi la mobilisation d’un nombre d’adhérents très important à l’époque.
Joignant l’utile à l’agréable, la jeune dynamique association Cheikh Belhadad innove en terme d’organisation et de valorisation des valeurs historiques d’où la richesse du programme qui a été concocté à l’occasion: recueillement sur l’ancienne tombe du défunt cheikh Belhadad à Constantine et au mausolée au village natal.
(Le corps du défunt cheikh Belhadad, a été ramené au village natal au début du mois de juillet 2009).

Interrogé sur cet événement en sa qualité d’invité d’honneur, M.Miloud Iboud, ancien capitaine d’équipe de la JSK, dira à ce propos: «La jeunesse algérienne qui constitue de 70 à 75%, de la population algérienne a fortement besoin de telles activités qui font connaître et découvrir l’histoire du pays». Sur le lien qui existe entre la culture et le sport, l’invité d’honneur, Miloud Iboud, ajoutera modestement: «La culture et le sport sont indissociables. C’est notre devoir d’inculquer la culture de la non-violence dans les stades, qui contribue beaucoup plus au développement du sport et à l’épanouissement culturel, sportif et autres dans la vie quotidienne.»

Par ailleurs, des matchs entre les vétérans de quatre clubs, ont étés programmés à cette occasion, à savoir les vétérans de la JSK, de l’ESS, de BBA et de l’ambitieux club local le RCS Seddouk ainsi qu’un marathon pour les jeunes.
En effet, malgré le peu de moyens dont elle dispose pour la réhabilitation de la mémoire de «Cheikh Belhadad» l’association Cheikh Belhadad, ne ménage aucun effort pour activer dans le sens du développement et de la réhabilitation de l’histoire de notre pays.

Sollicité quant à une éventuelle aide de l’Etat, un membre de l’association répondra: «C’est plutôt nous qui aidons l’Etat et non l’inverse.»
Rappelons les promesses en 2009 du ministère de la Culture concernant la construction d’un musée dans cette région à la mémoire du Cheikh Belhadad, restées sans suite à ce jour.

L'expression

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3