“Abane Ramdane, un patrimoine historique national”


Entretien avec Nacer Abib, président du comité du village d’Azouza

“Abane Ramdane, un patrimoine historique national” Dépêche de Kabylie : Que représente pour vous cet événement d’aujourd’hui, l’inauguration du musée Abane ?
Nacer Abib : Il requiert pour moi en ma qualité de président du comité de village d’Azouza et pour toute la population de la région mais surtout pour la justesse de l’Histoire de notre pays, un événement de rétablissement et de réhabilitation des vérités historiques, celles de rendre à César ce qui appartient à César.  Abane Ramdane qui est un patrimoine historique national depuis qu’il est assassiné par un clan du mouvement national à Tétouan au Maroc le 27 décembre 1957, ne doit aucunement être occulté par les tenants de décision politique pour qu’il soit un véritable repère aux générations montantes en matière d’amour pour la patrie et d’engagement aux causes justes. L’enseignement de l’Histoire dans les écoles doit impérativement intégrer des hommes comme Abane Ramdane, qui a su redresser le mouvement national par la tenue du Congrès de la Soummam qui a permis le recouvrement de l’indépendance du pays. En ce sens que l’inauguration du musée Abane aujourd’hui, fait partie des actions nécessaires à mener pour la réhabilitation de nos monuments historiques pour plus de pédagogie à la connaissance de l’Histoire car sans elle ou par sa falsification, il ne saurait y avoir de perspectives à un peuple et les horizons seront toujours bouchés.

Comment en êtes-vous arrivés à ce moment ?
Il faut dire que plusieurs segments politiques et de la société civile ont mûri cela depuis des années pour rétablir des monuments de notre histoire, il y a lieu de remercier la famille Abane en premier lieu de nous avoir accompagner dignement dans cette noble mission ainsi que la population du village d’Azouza et de Larbaâ Nath Irathen et de toute la Kabylie et tous les démocrates du pays sans oublier le directeur de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, M. Ould Ali El Hadi qui, s’est déployé pèle et mêle pour réussir cet événement et restaurer la maison Abane en musée.

Comment se présente les festivités et les préparatifs du jour ?
Tout baigne dans l’huile à présent, nous avons eu suffisamment de temps pour nous occuper des petits détails et c’est grâce à la synergie des forces que tout va bien, il y a lieu d’adresser mes remerciements au président de l’APC de LNI, aux citoyens de la daïra de LNI et aux fils de Chahid et de moudjahid surtout à l’onm et à l’ensemble des autorités qui n’ont pas ménagé leurs efforts surtout les anciens wali Hocine Ouadah et Hocine Mazouz et surtout une pensée à feu Rabah Aïssat, qui tenait à ce musée comme aussi nous dirons à l’actuel wali M. Bouazgui qui inaugurera ce musée bienvenue chez vous et avec tous les honneurs. Les festivités sont à la charge de l’APC et l’APW dont chacune des deux institutions ont donné 50 millions de centimes de subventions alors qu’une fiche technique est présentée au wali pour le reste du financement. J’informe qu’hier à 20h une cérémonie religieuse a eu lieu au village Azouza en hommage à tous les martyrs de la région et que des coups de feu ont été tirés à minuit avec un recueillement su le carré des martyrs.

La dépêche de Kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3