La presse algérienne célèbre les "Fennecs"


Après sa victoire face à l'Egypte, l'Algérie se qualifie pour la Coupe du Monde de football de 2010. Après sa victoire face à l'Egypte, l'Algérie se qualifie pour la Coupe du Monde de football de 2010.

Après 1982 et 1986, c'est la troisième qualification de l'Algérie à une Coupe du Monde de football. Une consécration historique pour le pays après 24 années d'absence. La presse algérienne salue ce jeudi matin de manière unanime cette victoire des "Fennecs" face à l'Egypte.


Avec son "Viva l'Algérie!" en Une, El Watan qualifie cette victoire de véritable "délivrance" après quatre jours de tension. Le quotidien revient sur le parcours de l'équipe nationale de football, "une bande de jeunes qui ne payaient pas de mine au départ" et qui vient de "prouver que l'on pouvait lui faire confiance". Face aux "Fennecs", les "Pharaons" sont "tombés de haut", tant leur défaite leur semblait " impensable".

"Désabusé, piétiné", le football national n'a pas démérité dans un match "qui a dépassé les frontières continentales" pour El Watan. "Il était écrit quelque part que l'Algérie ne pouvait rater ce rendez-vous. Une rencontre avec l'histoire du continent qui organise pour la première fois une phase finale de la Coupe du Monde." Cette phase finale aura lieu en juin-juillet 2010 en Afrique du Sud.

"On l'a fait!" titre en arabe Le Soir d'Algérie pour qui les Verts ont rejoint le Panthéon des grands. Des meilleurs. "Le pays fera son devoir de seul représentant arabe à ce Mondial". Et le journal de conclure: "Ils avaient faim d'une revanche. Sportive celle-là. Rien à voir  avec les agressions, et les humiliations du Cairo Stadium."

"Khartoum, la capitale où l'on flagelle une femme qui porte un jeans"

La chroniqueuse du journal, Farrah Maamar, écrit elle que l'intégrisme vient de prendre là un sérieux coup. "Même si beaucoup ont essayé de faire oublier que Khartoum est aussi la capitale où l'on flagelle une femme qui porte un jeans." Elle se félicite de cette "belle revanche sur un pouvoir (algérien, ndlr) vieilli, dépassé, gâté, qui n'a fait que suivre le mouvement." Et finit en s'interrogeant: "Réalisera-t-il que ce pays a un destin de grande Nation? Comprendra-t-il que cette jeunesse a besoin de travail stable, d'espoir de liberté et de démocratie?"

Pour le quotidien algérien arabophone Echourouk, le pays a battu l'Egypte sur tous les plans, "sportif et médiatique", arrachant "une victoire avec beaucoup de courage".

Un exploit "Magnifique! Fabuleux!" pour La Tribune. Une victoire largement méritée "qui sonne comme une justice". "Pleure Egypte, l'Algérie au pays de Mandela" titre le quotidien en revenant sur cette explosion de joie qui élimine toutes les frontières. Des Algériens venus des quatre coins du monde pour soutenir leur équipe, et "dont le destin était lié à celui des Verts" ont "transformé la capitale soudanaise en un immense quartier algérien."

"Les rêves brisés des Pharaons"

El Khabar raconte la soirée des Algériens qui ont passé "une nuit blanche en fêtant la qualification au Mondial", évoquant par là même une autre victoire, celle sur la "hogra" (l'injustice) après le caillassage au Caire. Incident d'ailleurs qualifié de "comédie algérienne" par la presse égyptienne, dont la déception contraste ce jeudi avec la joie des Algériens.

L'anglophone The Egyptian Gazette, titre sur "Les rêves brisés des Pharaons" quand l'arabophone Al-Ghomouryia parle de "volonté de Dieu". Dans son ensemble, la presse égyptienne, dont le gouvernemental Al-Ahram a surtout donné un large écho aux incidents de l'après-match dans les rues de Khartoum.

L'EXPRESS.FR

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1