Entretien avec Lounès MATOUB - section5

Aldjia Matoub
Je sais qui a tué mon fils !”

n N aldjiaCeux qui ont tué mon fils sont ceux auxquels on a barré la route lors de la deuxième campagne électorale pour qu’ils n’accèdent pas à Ath Douala car cela aurait été un affront”, a déclaré Aldjia Matoub, mère du Rebelle, hier à Taourirt Moussa, lors d’une discussion à bâtons rompus avec les correspondants de presse.
Aldjia Matoub a affirmé ne pas avaler du tout la thèse que c’est le GIA (groupe islamique armé) qui aurait exécuté son fils. Elle a affirmé que les véritables assassins et leurs complices sont à chercher ailleurs. Elle a, à cet effet, livré plusieurs indices. Le plus flagrant est d’après elle, le fait que certains s’opposent avec acharnement à une enquête qui éluciderait ce crime, ayant rendu toute la région de la Kabylie orpheline.
Par ailleurs, l’oratrice n’a pas caché sa satisfaction en voyant les milliers de citoyennes et de citoyens défiler chez elle neuf ans après la disparition de son fils “C’est la seule chose qui me réconforte; Je me dis quand je les vois, que Lounès n’est pas mort pour rien !”
Aldjia Matoub a en outre, souligné qu’elle n’a plus confiance en la justice, vu que depuis neuf ans, on lui promet que la lumière sera faire au sujet de l’assassinat mais à ce jour rien n’a été fait.
Elle a réitéré qu’elle ne cessera de revendiquer la vérité jusqu’à ce qu’elle rejoigne son fils. Et même après, son rêve ardent restera de voir les Kabyles poursuivre le combat pour faire aboutir cette revendication qui est une question d’honneur pour la Kabylie.
Aldjia Matoub, a terminé en disant que les milliers de jeunes présents hier à Taourirt représentaient à ses yeux, les enfants de Matoub Lounès.

Aomar M.
La Dépêche de Kabylie 26/06/2007

 

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3