Entretien avec Yazid Zennouche, un des fondateurs de TQ5 TV

TQ5 TV sera au rendez-vous de Yennayer sur les cinq continents

Entretien avec Yazid Zennouche, un des fondateurs de TQ5 TV

Yazid Zennouch, un des fondateurs de TQ5. Crédit photo : Kamel Harani.

Nous avons approché un des fondateurs de la nouvelle chaiîe TV de TQ5 Media inc. Il s’agit de M. Yazid Zennouche, vice-président marketing et fils du révolutionnaire kabyle Nafaa Zennouche, un des pionniers du FFS historique. Il explique à nos lecteurs les débuts de TQ5 TV et donne les premières informations pour la capter.

Le Matin d'Algérie : Vendredi, c’est le lancement de TQ5 TV. Commençons par les informations pratiques. Comment la capter en Afrique du Nord et ailleurs dans le monde ?

Yazid Zennouche : TQ5 TV peut être captée en clair sur toute la Tamazgha (Afrique du Nord) via le satellite BADR-5. Ailleurs dans le monde :

    -   En commençant par la France où réside une forte diaspora kabyle, amazighe en général, celle-ci peut avoir accès à TQ5 via l’opérateur Free. D’autres opérateurs français tels que SFR, Orange, … seront intégrés plus tard.

    -   Pour le reste de l’Europe, l’Amérique, l’Asie, l’Océanie et le reste de l’Afrique, l’équipe technique de TQ5 a pensé à des solutions, telles que :

   1 -  VoD Streaming, un processus de livraison de la vidéo sur demande à travers l’internet, un service payant moyennant un abonnement.

   2 - IPTV, une forme de télévision diffusée sur un réseau utilisant le protocole IP. C’est une solution simple et efficace pour visionner la télévision en passant uniquement par une connexion internet à l’achat d’un boîtier avec un abonnement.

   3 -  Dans un avenir proche TQ5 TV prévoit aussi d’intégrer les applications pour Android pour satisfaire la génération numérique de nos jours et ainsi être dans la nouvelle ère technologique.

Quel est le programme de lancement ?

Avant de commencer le programme effectif et comme toute nouvelle chaîne, une période de test expérimental est nécessaire. Il s’agit de courtes capsules qui donnent un aperçu sur nos émissions à venir, ainsi que des prises de parole de diverses personnalités kabyles et amazighes donnant leurs avis sur la TQ5.

En attendant, le lancement des abonnements. Comment comptez-vous vous financer ?

On dit que l’argent est le nerf de la guerre. On ne peut pas faire de l’audiovisuel sans l’argent. Le 1er juillet passé, au lancement du projet TQ5 nous avons lancé une campagne de financement dans l’espoir d’attirer le maximum possible d’actionnaires et de donateurs à travers l’association des amis de la TQ5. Pour différentes raisons, nous n’avons pas atteint le but visé. Ce qui nous a conduits à revoir notre approche. Par exemple, nous avons compris qu’il fallait d’abord démarrer la chaîne pour donner plus d’assurance aux futurs actionnaires et donateurs.

Nous, membres fondateurs, avons beaucoup investi pour le démarrage. Actuellement TQ5 possède plus de 12 concepts d’émissions réalisés et tournés par son personnel. Nous espérons attirer des sponsors et des publicités qui permettront à la chaine d’atteindre sa vitesse de croisière.

Vous aurez tenu votre engagement premier de lancement à la date annoncée. Comment préparez-vous l’avenir proche?

Selon notre plan d’action, après l’achèvement des deux premières phases du projet que sont la constitution, la réalisation des studios et la mise en place des équipes techniques, nous venons d’entamer la dernière phase qui est le choix du satellite.

Pour l’avenir proche, c’est le lancement de TQ5 qui coïncidera avec le nouvel an amazigh 2968 et on garde le cap en respectant la ligne éditoriale que nous nous sommes tracée. Il s’agit d’une chaîne en kabyle pour tous les Kabyles et dont tous les autres peuples amazighs du monde pourraient s’en inspirer comme modèle de chaîne de TV.

L'audiovisuel s'avère capital et les investissements importants...

Oui. Mon mot de la fin s’adresse aux Kabyles aisés pour s’impliquer dans ce grand chantier, qui est non seulement un projet de vie, mais un projet de destin. Car nous savons comment l’audiovisuel influe la société qui ne possède pas son propre système audiovisuel.

Je finis par demander aux Kabyles de la diaspora résidant dans les cinq continents de la planète terre (au passage le chiffre 5 explique en partie le nom de la chaîne TQ5) de s’abonner en masse à notre chaîne. Ce qui lui permettra d’amortir les coûts exorbitants qu’a générés son lancement, mais aussi assurer sa pérennisation dans le temps.

    Lire aussi le communiqué de la chaîne TQ5 :TQ5 sera lancée vendredi à l'occasion de Yennayer

Auteur
Hamid Arab

LE MATIN D'ALGÉRIE      

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

February 2018
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4