Georges Pernoud :« Nous serons contraints de revenir sur ce littoral »

La diffusion de l’émission  Thalassa sur la chaine française « France 3 »  le 03 avril dernier avait enregistré un taux d’audience qui avait surpris ses initiateurs. 

Georges Pernoud :« Nous serons contraints de revenir sur ce littoral »Les amoureux et les nostalgiques de l’Algérie à travers la planète n’avaient pas voulu rater l’évènement. Beaucoup regrettent que l’Algérie avec ses immenses moyens matériels ; 53 ans après l’Indépendance du pays ; n’a pas pu produire un documentaire qui rappelle les paysages paradisiaques, ses couleurs, les richesses faunistiques et floristiques qui existent le long du littoral algérien.

Quelques jours après la découverte de « la mer retrouvée », nous avons pu avoir le réalisateur de l’émission, Georges Pernoud, qui derrière son sourire a accepté de répondre rapidement à nos questions, malgré son emploi du temps chargé.    

En regardant votre émission « la mer retrouvée » sur l’Algérie, vous avez fait découvrir les richesses naturelles et culturelles à de nombreuses familles  algériennes à travers cette projection ? Etes-vous au courant ?

En fait au départ, je ne pensais pas à la diffusion. Je voulais seulement faire découvrir un littoral inconnu pour les jeunes français d'origine algérienne qui vivent en France et qui n'ont pas toujours eu la possibilité d'aller passer les vacances en Algérie. Mais ma vraie motivation repose sur le fait que THALASSA  a fait découvrir beaucoup de rivages inconnus de nos fidèles téléspectateurs. Nous avons fait connaître le littoral marocain, le littoral tunisien,  il nous manquait le littoral algérien que moi-même je ne connaissais pas.  En fait, c'est à la suite d'une discussion avec un scientifique français qui a participé à une étude sur le littoral algérien, et qui a fini par tomber amoureux de ses 1600 kms de toute beauté. Il n'en fallait pas plus pour que je me lance dans l'aventure.

La date de sa diffusion était prévue pour la fin de l’année 2014 selon nos informations. Or ce n’est que le 03 avril 2015 que la diffusion a eu lieu ?

C'est tout à fait exact. Mais, il y a plusieurs raisons à cela. D’abord dans notre métier, on ne décide de la date de diffusion que quand le montage est totalement terminé. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un film de 110 minutes, donc un temps de montage beaucoup plus long. Mais c’est l'actualité (un français assassiné en Kabylie) qui a suspendu notre travail jusqu'au retour du calme. Et dernière raison, pendant  tout ce temps nous avons fabriqué d'autres THALASSA qu'il fallait bien diffuser.

Avez-vous été confronté aux entraves bureaucratiques avant et durant le  tournage ? Comment avez-vous  trouvé  les clubs algériens  de plongée ?

En ce qui concerne les rapports avec les autorités algériennes, nous avons dès le départ pris contact avec elles pour d'abord expliquer quel était notre projet, en mettant en avant cette volonté de faire connaître ce littoral inconnu du grand public, sachant aussi que les autorités ont semble- t- il la volonté de mettre en place une " Loi  Littoral ". Dans la préparation du tournage, nous avons d'abord pris contact avec l'Ambassade d'Algérie à Paris qui nous a aidé à prendre tous les rendez vous nécessaires auprès des Ministères concernés. À partir de là, nous sommes partis pour Alger, pour expliquer à tous les responsables  concernés, que notre volonté était de réaliser un vrai et beau reportage de 110 minutes. Tout le monde nous a entendu, y compris les militaires qui après notre exposé, nous ont tout de suite assuré de leur aide. Nous ne nous sommes pas lancés dans cette aventure sans contacter certains de nos confrères en particulier, ceux  qui ont travaillé avant nous en Algérie

Cette émission de Thalassa pourrait donné un grand coup de « pouce » au secteur du tourisme algérien, pourvu des potentialités naturelles inexploitées hélas.  Pensez-vous  avoir terminé  votre exploration sur le  littoral algérien ? Si non, quand est-ce que l’équipe de Thalassa retournera ?

1600 kms, impossible de tout voir, de tout montrer. Les téléspectateurs nous ont beaucoup remerciés......tellement remerciés que nous serons contraints de revenir sur ce littoral......quand ??? Difficile à dire.

Quel  est votre message que vous pouvez adresser aux familles algériennes, aux jeunes algériens en quête d’emplois et à toutes celles et ceux qui continuent à aimer l’Algérie ?

Le Littoral Algérien est un territoire important, important pour l'Avenir, important pour les jeunes, il y a tellement de choses à faire pour conserver ce littoral, qu'il faudra créer des emplois sur ce secteur, le tourisme, la plongée , la voile etc..... À bientôt....et...." Bon Vent".  

El Watan      

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31