Mahieddine KHALEF à “LIBERTÉ”


“Servir encore la JSK, pourquoi pas ?”

“Servir encore la JSK, pourquoi pas ?”Liberté : Mahieddine Khalef, les joueurs et les supporters de la JSK ont eu beaucoup de plaisir à vous revoir au stade du 1er-Novembre ?
Mahiedine Khalef : C’est tout à fait logique. Avec les fêtes de l’Aïd, j’avais un peu de temps libre et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé ma région, la Kabylie, et mon club de toujours, la JSK, ses joueurs, ses dirigeants et son merveilleux public.
Et en retrouvant l’ambiance de nos stades, je voulais aussi rendre un grand hommage à tout le football algérien et à féliciter notre équipe nationale pour sa brillante qualification en Coupe d’Afrique et en Coupe du monde tout en soulignant aussi les mérites de son entraîneur Rabah Saâdane mais aussi les responsables de la Fédération algérienne de football et à sa tête son président M. Raouraoua qui assume ses responsabilités avec un grand professionnalisme. À cela, il faut aussi saluer tel qu’il se doit cette heureuse initiative du président de la République qui a décidé de faciliter le déplacement de vingt mille supporters au Soudan en un temps record ce qui n’était pas évident. C’est donc tout ce renouveau grandiose du football algérien qui m’a peut-être poussé à revenir goûter à l’ambiance exceptionnelle de nos stades de football.

Comme par hasard, vous réapparaissez au stade du 1er-Novembre et vous portez chance à la JSK qui gagne par  un  score inhabituel  de 4 à 0 ?
Disons que j’étais très heureux de retrouver le stade du 1er -Novembre et son merveilleux public même si j’étais quelque peu surpris par la maigre assistance qui a assisté à cette belle affiche JSK-USM Annaba, et je profite justement de cette occasion pour lancer un appel pressant au fidèle public de la JSK pour revenir en masse au stade pour aider comme il se doit son équipe qui a besoin d’aide et de soutien. La JSK possède une équipe jeune et prometteuse qui a besoin de prendre confiance et c’est dans de telles situations que nos supporters doivent être très près de leur équipe favorite. Le public ne doit pas affluer seulement lorsque la JSK gagne mais il doit surtout être présent dans les moments difficiles. Contre une bonne équipe de Annaba, le public a été quand même gâté par la prestation de son équipe qui a été remarquable et ce groupe est encore capable de rééditer ce genre de performances pour peu que le public soit présent et surtout compréhensif. Les dirigeants de la JSK sont en train de rebâtir une bonne équipe mais un tel chantier ne peut réussir sans l’apport de son précieux public qui reste la pierre angulaire du club. Il ne faut pas oublier que la plupart de ces joueurs sont jeunes et viennent de 2e ou 3e divisions. Ils sont pétris de qualités et il faut leur laisser le temps de faire leur apprentissage parmi l’élite et je reste persuadé qu’avec l’aide de tout le monde, ils vont s’affirmer de match en match.

Vous étiez à l’hôtel avec l’équipe puis on vous a vu aussi aux vestiaires. Est-ce à dire que vous avez refilé quelques conseils aux joueurs et au staff  technique de la JSK ?
Vous savez que j’ai quand même quelques principes sacrés dans la mesure où j’ai toujours du respect pour des techniciens qui sont en poste encore que je puisse me permettre avec deux de mes anciens joueurs comme Karouf et Amrouche que j’estime et qui me connaissent et respectent,  de leur donner quelques conseils mais j’estime qu’il faut les laisser travailler sereinement surtout qu’ils ont fait du bon boulot jusque-là. Contre Annaba, les joueurs étaient bien en place et j’estime que le staff technique a effectué les changements qu’il fallait et l’équipe a ainsi réussi à faire cavalier seul en seconde mi-temps pour parvenir à inscrire quatre buts par quatre joueurs différents, deux attaquants et deux défenseurs.  Que  demander  de plus ?

Mais on a senti que votre présence très proche a grandement galvanisé les joueurs de la JSK ?

Oui, peut-être que ma présence a quelque peu boosté les joueurs qui étaient certainement ravis de me revoir ou de me découvrir pour certains qui étaient contents de me voir à leurs côtés et se sont fait un devoir de me faire plaisir en retour et de me redonner toute la considération que je leur ai accordée en venant vers eux pour les encourager et les voir jouer. Disons que ma seule présence a peut-être provoqué une réaction mentale très positive chez les joueurs et c’est tant mieux pour tout le monde car la JSK reste avant tout mon club de toujours.

Est-ce à dire qu’on reverra plus souvent Mahieddine Khalef au stade du 1er-Novembre ?
Certainement que vous me reverrez plus souvent jusqu’au jour où je ne serai plus de ce monde encore et j’espère que Dieu nous prêtera vie le plus longtemps possible. Disons que maintenant que je suis un peu plus libre, je me ferai un plaisir et un devoir d’être près de l’équipe car la JSK est notre grande famille et à ce titre, elle a besoin de tous ses enfants pour la protéger surtout dans les moments difficiles. Une chose est sûre, je serai présent au stade chaque fois que mon emploi du temps me le permettra. Je serai très près de mon club de toujours que je n’ai jamais quitté et que je n’échangerai jamais malgré toutes les sollicitations dont j’ai déjà fait l’objet durant de nombreuses années. Dans toute ma vie, je n’ai connu qu’un seul club, c’est la JSK et ce n’est pas aujourd’hui que je vais changer de veste.

Pourrait-on vous voir reprendre du service à la JSK peut-être avec une nouvelle fonction  de  manager général ?
Pourquoi pas ? Tout est possible mais dans une autre fonction car j’ai quand même dépassé l’âge où je pouvais enfiler un survêtement et descendre sur le terrain…

Peut-être avec une nouvelle vision de manager à l’anglaise, non ?
Peut-être ? Laissons faire les choses et on verra par la suite. Maintenant que la chaîne de télévision ART Sport  qui m’employait comme consultant depuis quelques années déjà vient d’être rachetée, comme vous le savez, par l’autre chaîne Djazeera Sport et j’attendrai la suite des événements pour y voir plus clair dans les jours à venir. Une chose est sûre, on reverra Mahieddine Khalef comme consultant tant sur les chaînes étrangères que nationales car je considère qu’il est de notre devoir à nous tous de donner un peu de notre métier et de notre expérience pour le bien-fondé du football d’une manière générale.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31