Rafik Saïfi à Liberté

“Nous méritons d’aller au Mondial”

Rafik SaïfiIl a été le héros de toute une nation dimanche soir en réussissant à inscrire le seul but du match Algérie-Zambie pour permettre à l’équipe nationale de consolider ses chances pour la qualification au Mondial 2010. Rafik Saïfi, titularisé à la place de Ghezzal, a su démontrer que le coach ne s’était pas trompé sur sa forme. Dans cet entretien qu’il nous a accordé à l’issue du match, il déclare que la victoire face aux Chipolopolo a été réalisée par toute une équipe, et lui n’a fait que marquer le but libérateur.

Le nouvel attaquant d’El-Khor, malgré son âge, a toujours quelque chose à donner au football algérien et démontré que la Zambie lui réussit bien après le but inscrit en match aller. Saïfi espère maintenant une autre victoire lors de la prochaine journée face au Rwanda pour rêver encore à une participation au Mondial, surtout que l’Algérie a assuré sa participation à la prochaine CAN en Angola après une absence
qui a duré six ans.

Liberté : Quel est votre appréciation sur le match livré face à la Zambie ?

Rafik Saïfi : Cela a été pour nous une victoire assez difficile, même si l’on savait qu’on avait affaire à une équipe coriace à l’extérieur. Les Zambiens voulaient coûte que coûte regagner leur pays avec un bon résultat vu qu’ils ne sont pas encore éliminés de la course au Mondial, et cela n’a fait que nous rendre la tâche encore plus difficile. C’est un groupe jeune mais surtout soudé, il manque seulement d’un peu de cohésion collective. En première mi-temps, les Chipolopolo nous ont créé beaucoup de problèmes et ont été les plus dangereux. Nous n’avons pas pu approcher leurs buts, ce qui n’était pas du tout prévisible.

N’avez-vous pas douté après ces nombreuses tentatives zambiennes, surtout que l’équipe adverse menait dans la possession de la balle ?
Non, pas du tout. Déjà, ce n’est pas dans nos habitudes de douter. C’était difficile pour nous, certes, même si l’on était décidé à inscrire ce but libérateur pour au moins prendre l’avantage et ainsi continuer la partie en jouant avec plus de liberté. Je pense que c’est en seconde période que nous avons réussi à reprendre confiance. Avec l’entrée, à l’entame de la seconde mi-temps, de Mourad Meghni, tout a changé et le jeu s’est animé encore plus. On a cru en nos chances jusqu’au bout, car on ne pouvait pas rater une occasion pareille, surtout en prenant de l’avance sur nos adversaires pour la course au Mondial. N’oublions pas que tout cela est fait pour remercier notre cher public qui continue à se sacrifier pour nous et pour nous encourager. Lors de la deuxième mi-temps, le coach voulait renforcer le milieu de terrain qui était défectueux en première période. Juste après s’être bien installé sur le terrain, on a su trouver la faille après un joli travail collectif. Car, comme tout le monde a pu le remarquer, le but marqué à l’heure de jeu a été le fruit d’un joli travail auquel avaient participé tous les joueurs. C’est ça le football.

Apparemment, la Zambie vous réussit bien, surtout après avoir inscrit un but contre ces mêmes Zambiens lors de la rencontre aller...
J’ai réussi l’essentiel, c’est tout. J’ai profité de l’occasion du but pour surprendre le gardien zambien. C’est la rapidité d’exécution. J’étais au point de penalty dans une position idéale avec Ghezzal et, suite à un centre de Matmour de la droite, j’ai pu du pied gauche mettre le ballon au fond des filets.

Vous avez été le héros de cette équipe face à la Zambie…
Toute l’équipe a contribué à cette victoire. Je n’ai fait que mon travail et n’oublions pas qu’on était quatre attaquants algériens sur le terrain et il nous fallait coûte que coûte inscrire ce but libérateur pour espérer rêver d’une participation historique en Coupe du monde. Nous étions dans l’obligation de marquer. On est un groupe soudé, et le plus important pour nous est de gagner et d’empocher les trois points. Chacun de nous apporte son expérience et peu importe celui qui marque, car l’essentiel est de remporter nos matches pour nous rapprocher du Mondial sud-africain.

Après la victoire face à la Zambie, l’équipe nationale est toute prête à une qualification historique en Coupe du monde, alors que la participation à la CAN est maintenant assurée. Que pensez-vous ?
Dieu merci ! Notre premier objectif a été atteint, à nous maintenant la qualification pour la Coupe du monde. Je pense que tout va se jouer lors de la prochaine journée qui sera certainement décisive vu que les Zambiens et les Égyptiens s’affronteront dans un match qui décidera certainement du sort du qualifié du groupe C pour le Mondial sud-africain. Nous allons recevoir le Rwanda qui reste une équipe difficile aussi et n’oublions pas que les Rwandais ne sont pas encore éliminés de la course à la CAN comme le pensent certains. On a fait un parcours époustouflant jusque-là dans les éliminatoires et nous n’avons encaissé en quatre matches qu’un seul but. Je pense que nous méritons la qualification, mais, avant tout, il nous faudra coûte que coûte gagner face au Rwanda et puis attendre ou calculer, car nous n’en sommes qu’à un pas de l’Afrique du Sud. Johannesburg, on vient à toi !


LIBERTÉ

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5