Un plan Orsec pour la wilaya de Tizi-Ouzou

Suite aux incendies ravageurs de la semaine écoulée

La Dépêche de Kabylie 04/09/2007

Un plan Orsec pour la wilaya de Tizi-OuzouUn plan Orsec a été déclenché au lendemain des feux de forêt qui ont ravagé plusieurs localités de la wilaya de Tizi-Ouzou, le week-end dernier. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse de la wilaya de Tizi-Ouzou, parvenu à notre rédaction hier. Une cellule de crise regroupant différents secteurs a été mise sur pied, pour permettre une meilleure prise en charge des sinistrés des feux de forêt. Des brigades mixtes ont été crées à cette fin.

 

L’évaluation rapide des dégâts constitue également l’une des missions-phare de ces brigades. Selon le communiqué, nombre de mesures ont été prises pour rétablir le réseau AEP et électrque de façon rapide et efficace. L’ensemble des moyens humains et matériels de la Protection civile, DTP, DHW, Forêts, DSA, des services extérieurs, notamment ONA, ADE, SEAL ont été mobilisés pour répondre aux premières urgences dès les premières heures du sinistre.
La participation des wilayas de Bouira, M’sila, Sétif et Bordj Bou Areridj a été relevée dans le document, notamment en termes de fourniture de camions incendie. Ceci dit, pas moins de 638 éléments de la Protection civile ont été dépêchés sur le terrain avec un matériel roulant important, soit 41 camions anti-incendie, 16 ambulances dont 8 parvenus des secteurs sanitaires et 8 véhicules de commandement. Des brigades pluridisciplinaires se sont rendues sur les lieux du sinistre, selon le document. Ils ont pour mission de recenser les habitations touchées, les dégâts enregistrés dans le domaine de l’agriculture, cheptel, unités de production agroalimentaire, ainsi que d’apporter une aide psychologique et matérielle aux populations touchées.

C’est ainsi que ces mêmes équipes, constituées entre autres de psychologues et d’assistantes sociales en collaboration avec les équipes de proximité, ont procédé à la prise en charge psychologique des populations sinistrées, ainsi que le recensement de leurs besoins urgents, notamment en termes de denrées alimentaires et effets vestimentaires.

Par ailleurs, les équipes chargées de recenser les dégâts matériels ont communiqué les premiers chiffres, notamment relevant du secteur de l’agriculture. Il s’agit de pas moins de 2 800 ha dans les localités de Draâ El Mizan, Maatkas, Souk El Tenine, Beni Douala, Béni Zmenzer, Béni Aissi, Tizi-Ouzou, Larbaa Nath Irathen, Irdjen, Mekla, Yakourene, Zekri, Bouzeguene, Idjeur, Akkerou, Aïn El Hammam, Draâ Ben Khedda, Souma, Aît Khellil et Azazga. Sur les 2 800 ha, 1 000 ha sont constitués d’oliveraies, 187 ha par différents autres espèces arboricoles, 1 613 ha de forêts maquis et parcours, ainsi que 591 ruches apicoles.  

par Samia Ayouni

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31