Vers la deuxième République ?


LE JEUNE INDÉPENDANT 08/09/2007

Avant-hier, l’ancien secrétaire général du FLN, Abdelhamid Mehri, jugeait qu’il était impératif pour l’Algérie de changer d’urgence son système de gouvernance. Peut-on considérer cette déclaration à l’occasion de l’université d’été du CNES, en présence du frère du président Bouteflika, comme fortuite ? En présence aussi de Belaïd Abdesselam, l’autre homme qui ne s’est pas privé ces derniers temps pour défoncer certaines figures d’un système qui, disait-il, était allé trop loin et qu’on gagnerait à canaliser.

 

 

Mehri qui symbolise l’anti-aventurisme et qui est apprécié pour sa lucidité politique, plaide donc pour des reformes politiques globales. Le système de gouvernance qui conviendrait au pays ? Là, «c’est un autre débat qui nécessite des détails que je préfère ne pas évoquer ici», répondait-il à un confrère.

 

«La voie du dialogue constitue la solution et il est de la responsabilité de l’élite d’examiner l’affaire», disait-il sans chercher à trop masquer son penchant pour un changement de la Constitution. Une idée qui ne trouve pratiquement plus de contradicteur, alors qu’on a fini par rallier même si le président n’en parle plus publiquement.

 

La déclaration de Mehri, fut précédée, quelques heures auparavant, par une «fuite» FFS qu’on faisait coïncider avec la visite de Hocine Aït Ahmed pour chapoter le 4ème Congrès du Front. L’information faisait état d’une prochain, initiative politique «lourde» qu’Aït Ahmed doit entreprendre conjointement avec des personnalités nationales «autonomes et indépendantes» dont justement M. Abdelhamid Mehri.

 

Sont également associés à l’initiative, MM Mouloud Hamrouche, un nom «réformateur» qu’on cite à tout va ces derniers temps au FFS et Youssef Khatib, qu’un confrère arabophone, peut-être bien inspiré, sortait d’une longue éclipse pour en meubler sa une.

 

Si jusqu’ici, personne n’a encore démenti la «fuite», personne non plus ne peut s’aventurer à pronostiquer et dire que cette moubadara sera aussi fameuse que celle annoncée par le passé par Abassi Madani, de son exil à Dubaï. Certains observateurs se disent cependant intrigués par l’absence du nom de Me Ali Yahia Abdennour (ancien président de la LADDH, membre fondateur du FFS, signataire du contrat national à Rome et qui, sans être en exil, descendit le système en flammes dans son dernier livre) dans le panel annoncé.

 

Mais si la liste distribuée dans la fuite peut prêter à équivoque, on peut dire que l’initiative, elle, est tout à fait plausible et qu’elle tient la route. D’une manière ou d’une autre, les Algériens vous diront dans leur majorité que «ça ne peut plus continuer comme çà» et qu «il faut que ça change».

 

Déjà en 2004, à l’occasion de la nomination de Mustapha Bouhadef, au poste de premier secrétaire du FFS (dont il devait démissionner avant de quitter le parti), Aït Ahmed, qui a toujours plaidé pour une assemblée constituante disait que «chaque Algérien doit opérer des révisions déchirantes».

 

Plus nuancé ces dernières années, le FFS continue néanmoins à réclamer un «contrat clair pour la IIème République». Hocine Aït Ahmed signait en 2005, l’appel pour les libertés publiques et syndicales qui revendiquait : «1) la levée des lois d’exception, des discriminations sociales et des usurpations du pouvoir, 2) la révision de la Constitution et la garantie de la séparation des pouvoirs, 3) la réforme des institutions et de l’administration de l’Etat, la décentralisation et la modernisation de celle-ci».

 

En mai dernier, le successeur de Bouhadef, déclarait à l’Authentique : «ça ne sert à rien de faire une autre Constitution si on ne change pas de système». Une évidence que tous probablement partagent, des mal inscrits jusqu’à Bouteflika.

 

L’Algérie vers la deuxième République ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..  

par Mohamed Zaâf

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5