A la mémoire des victimes du printemps Berbere et du printemps noir

Grèves et marches en Kabylie

LIBERTÉ 20/04/2008 À LA MÉMOIRE DES VICTIMES DU PRINTEMPS BERBÈRE ET DU PRINTEMPS NOIR

D’importantes manifestations sont prévues aujourd’hui dans plusieurs localités de la Kabylie avec pour slogan “Tamazight langue nationale et officielle”.

“Printemps berbère : source du multipartisme.” C’est ce slogan que l’ensemble de la militance berbère tente de traduire sur le terrain à l’occasion des traditionnelles marches du 20 Avril prévues aujourd’hui dans les trois wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira.

Plusieurs marches seront, en effet, organisées dans la diversité et le respect des sensibilités, ce matin, à l’occasion du 28e anniversaire de la commémoration de Tafsut Imazighen. Si le MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie) a opté pour la capitale des Hammadites où le chanteur Ferhat est attendu pour participer à la manif, les étudiants de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou seront sans doute nombreux à répondre à l’appel de la CLE (Coordination locale des étudiants).
Celle-ci, dans une déclaration rendue publique, appelle la communauté universitaire ainsi que la société civile “à participer massivement et dans le respect des sensibilités de tout un chacun à la marche pacifique”, qui démarrera ce matin à 10h du campus de Hasnaoua vers le siège de la wilaya. Le MAK, qui marchera aujourd’hui dans la ville de Béjaïa, compte réitérer sa principale revendication connue de tous, alors que le Cuta, une structure estudiantine et organique du mouvement que préside M. M’henni adhère à l’appel de la CLE avec, toutefois, un itinéraire partiellement différent. “Après 28 ans de lutte, d’espoir et de sacrifices, et malgré d’incontestables victoires, la répression continue et les acquis sont de nouveau menacés”, estime la CLE dans son document qui fera remarquer, par ailleurs, qu’“une véritable campagne est menée pour le prolongement de la légitimité des tyrans au pouvoir”. De plus, aux yeux des animateurs de la CLE, la Kabylie, “cible de manipulations occultes, est livrée à l’insécurité, au terrorisme et au banditisme”.

Pour sa part, le RCD organise aujourd’hui des marches populaires au niveau des wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira. La marche de Tizi Ouzou s’ébranlera du carrefour du 20-Avril à Hasnaoua jusqu’au siège de la wilaya. À Béjaïa, la marche se déroulera du RTB vers la wilaya, tandis que dans la wilaya de Bouira, c’est à partir du stade Bourouba que la manif devra démarrer, et ce, jusqu’au siège de la wilaya.
Les marches auront pour mots d’ordre : “Pour tamazight langue nationale et officielle”, “Pour le respect des droits de l’Homme”, “Pour le respect du pluralisme politique et syndical”, et “Pour un État démocratique et social”. Les citoyens sont donc appelés à “célébrer la victoire du pluralisme et de la tolérance sur le monolithisme et le sectarisme en s’organisant dans le respect des sensibilités de tous en vue d’assurer la plus grande mobilisation aux marches populaires”.

Autant dire que la journée du 20 Avril sera un grand moment de mobilisation en faveur de la symbolique et Tafsut Imazighen.
 

par Y.A

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31