La CLE appelle à une marche pacifique aujourd’hui

Dans l’unité, pour tamazight

La Depeche de Kabylie 20/04/2008 La CLE appelle à une marche pacifique aujourd’hui

La Coordination locale des étudiants lance un appel à la communauté universitaire, ainsi que la société civile, pour participer massivement et dans “le respect des sensibilité de tout un chacun” à la marche pacifique prévue aujourd’hui à 10 h.

“Du campus Hasnaoua au siège de la wilaya”, est l’itinéraire tracé pour cette marche organisée, notamment en commémoration du 20 Avril 1980 selon un communiqué de la CLE.

Les différents slogans qui seront scandés durant cette marche ont trait essentiellement au statut de la langue tamazight, au respect des libertés démocratiques et des droits de l’Homme, au retrait immédiat et inconditionnel des plaintes ainsi que pour une Constitution consacrant enfin un Etat de droit, selon le document de la CLE qui relate l’historique du Printemps berbère et ses principaux fondements. “Après 28 ans de luttes, d’espoirs et de sacrifices, et malgré d’incontestables victoires, la répression continue, et les acquis sont de nouveau menacés, une véritable campagne est menée pour le prolongement de la légitimité des tyrans au pouvoirs”, explique le document. Concernant la langue tamazight, les représentants de la CLE avancent que malgré un statut de “langue nationale aussi”, cette dernière demeurent toujours marginalisée. “Parent pauvre de l’éducation, elle est confinée par l’ENTV dans des émissions folkloriques pour touristes en mal d’exotisme”, lit-on à ce propos. Aussi, la CLE attire l’attention sur le fait que la Kabylie reste toujours la cible de manipulations occultes et est livrée à l’insécurité, au terrorisme et au banditisme.

L’université n’est pas épargnée par cette répression programmé, selon le document de la CLE qui explique que les étudiants restent toujours la cible de différents harcèlements, d’autres sont poursuivis devant la justice pour leurs activités syndicales, d’autres se sont même vus refuser le droit à un passeport sur une simple décision de police. “Les étudiants de l’université Mouloud-Mammeri qui sont depuis toujours à l’avant-garde de ses luttes, ont su sauvegarder et défendre pacifiquement leurs acquis contre toute sorte d’aliénation et de perversion”, conclut la déclaration de la CLE.
 

par Samia A.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1