L’auteur Abdellah Hammane à l’honneur

 La dépêche de Kabylie 31/03/2008 L’auteur Abdellah Hammane à l’honneur
Louable initiative que celle prise par la Bibliothèque nationale: des rencontres littéraires et culturelles avec les auteurs en tamazight se tiendront, à la fin de chaque mois, avec d’illustres écrivains et hommes de culture amazighe. " Un auteur et son ouvrage " est l’intitulé de ces rencontres.


Elles seront animées par Abdenour Abdeslam, chercheur en linguistique amazighe. Pour sa première édition, c’est l’écrivain Abdellah Hammane qui est honoré. Le parcours riche en aventures de l’auteur a été passé au peigne fin par une assistance acquise à l’idéal de l’écriture berbère.

Au-delà des férus de l’écriture amazighe, Abdenour Abdeslam en tant qu’animateur, Youcef Merahi, SG du HCA et principal éditeur des ouvrages de Dda Avdellah Hammane, ont été présentés au public. Amine Zaoui, directeur de la BN, a estimé, lors de son allocution que " c’est un honneur pour la BN de compléter la personnalité algérienne avec la culture et l’art amazighs", et d’ajouter que "on a pas fait grandes choses pour la culture berbère, mais on commence ". Rendant un vibrant hommage à Abdellah Hammane, Amine Zaoui dira, dans une allocution en arabe que l’auteur, M. Abdellah Hammane, "est une autre porte pour la ville d’Oran, une porte en tamazight.” Tout en remerciant l’illustre auteur, M. Zaoui a estimé que Abdellah Hammane est “un avocat et un défenseur de Tamazight, un Ajjerum d’Oran.”
De son côté, Saïd Zamouche, président de l’association Numidia, a indiqué que grâce à l’auteur, les adhérents de l’association ont appris beaucoup de choses dans ce domaine. Youcef Merahi, SG du HCA, a insisté sur la portée intellectuelle des œuvres de M. Hammane. En relatant les circonstances du travail avec l’auteur, M. Merahi a indiqué qu’il est armé d’une mémoire infaillible et d’annoncer que 12 manuscrits de M. Hammane seront édités. Sur le même volet, M. Merahi a profité de l’occasion pour solliciter le directeur de la Bibliothèque nationale afin d’éditer les autres œuvres de l’auteur.

Abdellah Hammane, une vie de combat

Dda Avdellah, pionnier et doyen des écrivains en tamazight, est natif de 1936 à At Daoud. Orphelin de père depuis son jeune âge, Abdellah a suivi des études à la mosquée du village. Vers la fin de la seconde Guerre mondiale, la famille Hammane s’installe à l’ouest du pays. Ce déplacement permettait à Abdellah de poursuivre ses études à la Medersa de la ville d’Oran. Durant la guerre de Libération, le jeune Abdellah s’engageait dans les rangs de l’ALN. Il sera arrêté et emprisonné à Sidi Bel Abbès, puis transféré à Oran pour être condamné à 20 ans de prison. Cette condamnation n’aura pas raison de lui, c’est dans les geôles coloniales qu’il découvre l’écriture. Depuis, écrire devenait la thérapie pour le malheur qui lui tombait dessus.

Sa vie est un ensemble de manuscrits rédigés en langue amazighe. A son actif, des dizaines d’ouvrages, entre romans, nouvelles, adaptations et autres recueils de poésie. Même septuagénaire, l’aventure littéraire et culturelle de Dda Avdellah n’est pas prête de s’estomper. Armé d’une volonté de fer, il continue, malgré la maladie, sa superbe contribution pour faire rayonner tamazight.

Questionné sur son choix d’écrire en tamazight, Dda Avdellah estime qu’écrire dans une autre langue "est un mépris de soi,” et d’ajouter que " nul ne pourra vous respecter si on n’est pas nous-mêmes." A propos de l’émancipation de tamazight, il a indiqué que "la lumière commence à jaillir ", et c’est grâce "à la persévérance des femmes et hommes de culture et de littérature ".
 

par Mohamed Mouloudj

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31