Il a chanté cette ville dans ses poèmes

 Annaba rend hommage à Si Mohand U M’hand

LIBERTÉ 27/03/2008

Un colloque national en hommage au poète Si Mohand U M’hand a été ouvert, hier, au palais des arts et de la culture Mohamed-Boudiaf à Annaba, en présence d’hommes de culture, de chercheurs et d’enseignants universitaires.

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le représentant du ministre de la Culture, M. Hachi Slimane, a souligné d’emblée que “rendre hommage au grand poète Si Mohand U M’hand est une démarche pour réhabiliter notre histoire et notre culture”. “Le poète Si Mohand U M’hand, qui aimait voyager, cherchait la profondeur de l’histoire dans l’ampleur de la géographie”, a encore ajouté M. Hachi qui a fait remarquer que “parmi les villes d’Algérie et du Maghreb que cet homme a visitées, Bouna (Annaba) occupait en lui une place de choix’’. Si Mohand U M’hand lui a consacré d’ailleurs des poèmes dans lesquels il rendait un hommage à ses habitants pour leur hospitalité.

 

par Rédaction de Liberte

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1