Il s’était engagé pour une Maison de la culture berbère, et une rue Matoub-Lounès à Paris

 Delanoë tiendra t-il ses promesses envers les Kabyles ?

La dépêche de Kabylie 18/03/2008

Il s’était engagé pour une Maison de la culture berbère, et une rue Matoub-Lounès à ParisC’est sans surprise que la reconduction du maire sortant, Bertrand Delanoë, a été confirmée, avant-hier au terme du deuxième tour des municipales, à la tête de la mairie de Paris. Le maire socialiste, auquel on prête un rapprochement avec les Kabyles -(il a institué la fête du Nouvel an berbère à l’Hôtel de ville de Paris)- est passé haut la main avec 57,7% des suffrages devant ses concurrents.
Fort d’une majorité absolue de 99 voix à son actif contre 63 pour l’UMP, Bertrand Delanoë est désormais tout à fait sûr d’être maintenu à son poste de maire de Paris lors de la tenue du conseil de la municipalité qui interviendra vendredi prochain.

Rien de surprenant du reste quand on se rappelle l’assurance avec laquelle Delanoë avait abordé l’élection allant même jusqu’à se permettre le luxe de refuser à se " rabaisser" à toute négociation avec le MoDem de François Bayrou. Le scrutin passé, Delanoë parait, du coup, le commandant de cette locomotive socialiste qui a devancé la chenille UMP donnant l’air d’avoir du mal à évoluer localement. De nombreuses villes, en effet, jusque-là virant à droite, telles Toulouse, Strasbourg, Caen…pour ne citer que celles-là, sont désormais passées à gauche.

Les résultats des cantonales ont pour leur part donné pas moins de soixante départements aux socialistes.
Des grandes cités où l’élection se présentait serrée entre les deux tours, seule Marseille a sauvé la droite avec la réélection du maire sortant Jean-Claude Gaudin. Mais c’est loin de contenter la droite qui devra désormais faire avec l’opposition dans la gestion locale, la diversité, ce sujet sensible et porteur...

" Paris est une ville qui n’est belle que quand elle aime tous ses enfants avec toutes leurs différences, et c’est pourquoi je suis heureux d’être avec vous aujourd’hui ", avait tenu à déclarer Bertrand Delanoë, au milieu de Idir (le chanteur), et Mohamed Saadi (PDG de Berbère TV), lors de son allocution à l’ouverture de l’An berbère à l’Hôtel de ville de Paris. " On le (fêter le nouvel An berbère) fera chaque année avec toutes les associations qui le veulent. L’âme berbère est une partie de l’âme de Paris. Je suis fier de me sentir aussi berbère parce que Paris est la troisième ville berbère du monde après Casablanca et Alger. Donc nous fêtons Paris en fêtant le nouvel An berbère. Depuis que je connais les Berbères, j’ai toujours perçu des gens fiers d’eux-mêmes, je sais que ce que vous portez comme culture, d’identité, de valeurs, de rapports aux autres est précieux pour la civilisation urbaine du 21ème siècle ", lançait-il, ce jour-là, à l’assistance. Subtil, fin dans ses propos, Delanoë a su capter…

Il a, ni plus ni moins, invité les Berbères de Paris à l’aider à réaliser deux projets qui lui tiennent particulièrement à cœur, devait-il souligner. " Le premier est pour les prochaines années mais il faut travailler dessus tout de suite. Berbères de Paris, aidez-moi sinon je le ferai mal, je veux que nous fassions naître à Paris la Maison de la culture berbère ". " Aussi, je veux qu’on consacre, en cette année 2008, un moment très fort à un Berbère amoureux de Paris que j’ai bien connu, beaucoup admiré et apprécié. C’est Matoub Lounès. Pour son talent, sa fermeté mais aussi sa générosité, sa capacité à partager avec les autres, sa sensibilité, et pour sa gentillesse, consacrons un moment, qui peut être à l’Hôtel de ville ou ailleurs, d’hommage de Paris autour du talent, du message, et aussi de notre fidélité à cet homme mort en aimant passionnément la liberté.

J’ai pris la décision de donner à une rue ou une place de Paris le nom de Matoub Lounès dès juin prochain ". Delanoë parlait déjà ainsi en janvier dernier…
Avait-il eu déjà un pressentiment ou était-il tellement sûr de lui pour l’élection qui l’attendait ?
Peu importe, les Kabyles auxquels il a parlé, promis, ne veulent surtout pas réaliser, le moment venu, qu’ils ont été floués le temps d’une précampagne maintenant que Delanoë est désormais bien re-placé pour…
 

par Djaffar Chilab

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1