Comme celui qui danse pour un aveugle

 ''Nnig-s lbilla, ddaw-as lhanut ! ''

La dépêche de Kabylie 13/03/2008

Les délégués n la Numidie 2008 quittent lxayma n Mu’awiya. De toutes les façons, le vieux Dezdeg a perdu tout espoir de ramener amir el mounin gher la3qel d lme3qul. Il lui a beau expliqué ce que sont la tolérance, la démocratie, le respect des civilisations, les droits de l’Homme… Ulac. Rien à faire. " 3alyha nehya, 3alayha namut !", répétait Mu’awiya aux iminigen invisibles.

"Nnig-s lbilla, ddaw-as lhanut", is-d-terra Sadiya n l’Euro, avant d’inviter ses deux complices : “Ayaw meqqar on va faire un peu de tourisme di Damas!"

La cité ressemble ar tmucuha des Mille et une nuits. Kaci l’angoisse est sidéré de constater que les filles de Dimecq 663 miladi étaient moins habillées que tibanagin de l’Algérie 2008. Ni hidjab ni djelbab ni encore moins tchador. Juste tabehnuqt en soie à peine posée sur la tête. Tihdayin ne portaient ni robe ni seroual. Elles se lovaient dans des tissus, légers, raffinés, gracieux et tout en couleurs. "La classe !", s’écriait lmir n At R’gad que les jolies créatures n le Moyen Orient avaient envoûté. En plus d’être jolies, les nanas des Omeyyades avaient un petit quelque chose de mystérieux. C’est sûrement dû à leur manière de porter les tissus. Un style intemporel dont seule Gabrielle Chanel a le secret. Ces filles lui rappellent cette insaisissable poétesse de Amine Malouf dans Samarcande. "Aha a Kaci, ur terttu ara iman-ik ! je t’ai trouvé une fille qui t’attend di taddart", le réveille Sadiya.

Direction Tamacint n zman. Pour aller où ? Les trois iminigen n’ont pas encore ciblé leur prochaine destination dans le temps. Le vieux Dezdeg a pensé rendre visite à Mouloud Feraoun. Kaci l’angoisse, lui, est plutôt pour une petite virée du côté des Igelliden de la Numidie. C’est à Sadiya que reviendra le dernier awal : "Aheq ttir yufgen am yilef ar bghigh ad zregh Kahina  !".
Ihi, Abrid ar les Aurès.
"Ya ddin uqabac, zigh d abannag !", s’exclame Kaci en voyant Kahina sur un cheval et les cheveux au gré des vents. Lmir a tout de suite oublié Tihdayin n Dimecq. La Reine revenait d’une bataille. Elle descend avec grâce du cheval et entre sous une tente. Elle accroche son glaive à une branche d’olivier, s’agenouille, murmure une prière, s’allonge sur un alemsir….

P.-S. un Azul tout en couleurs à Houria, la Kahina n département n tmazight. Tidert-im ar zdat

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

par T.O.A.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3