Un gala a été organisé mardi soir à Tizi Ouzou

La Depeche de Kabylie 22/05/2008

Le 14e titre de la JSK fêté dans la joie

Ils sont venus des quatre coins de Tizi Ouzou, mardi, pour assister à la grandiose fête organisée par le comité des supporters de la JSK, en collaboration avec le comité des étudiants de l’université de Tizi Ouzou, pour célébrer le 14e titre de champion d’Algérie, que vient de remporter le club-phare de la Kabylie.

Aux environs de 18h, des groupes de jeunes, la plupart des étudiants de l’université, convergent vers l’institut d’architecture, communément appelé l’Habitat lieu choisi par les organisateurs pour ce gala non-stop en hommage aux Canaris. Une fête qui coïncide avec celle des étudiants (19 mai) qui auront ainsi une belle opportunité de joindre l’utile à l’agréable. Fêter le titre de leur équipe fétiche et célébrer le 52e anniversaire de la fête de l’étudiant.
Les membres du comité d’organisation, veillent bien au grain. Ils n’ont vraiment pas beaucoup de soucis à se faire. C’est un très bon signe pour la suite. La présence de la gent féminine ajoute de la gaîté et l’ambiance est vraiment à la fête.

Deux heures plus tard, soit aux environs de 20 h, la grande placette de l’institut d’architecture, qui fait également office de terrain de sport est noire de monde. Ils sont quelque deux milles à attendre le début du grand gala. On chuchote à chaque coin. " Qui va chanter ce soir ? " chacun y va de son pronostic. On parle même de Lounis Ait Menguelet. " J’ai entendu parler de sa venue mais je ne pense pas que cela soit possible " coupe un étudiant à l’adresse de son voisin. " Ce qui est sûr par contre c’est la présence de Hannachi. Je l’ai vu franchir le portail. " ajoute t-il. En effet, le président de la JSK a tenu à être de la fête lui qui ne pouvait rater une telle occasion. Et pour cause ! N’avait-il pas déclaré juste après la consécration de son équipe que ce 14e titre de champion a une saveur particulière, lui qui en avait pourtant connu des dizaines? " J’ai gagné des titres tout au long de ma carrière de joueur et aussi de président mais j’avoue que celui de cette saison a une saveur particulière. C’est pour cette raison que je promet à nos supporters une grande fête " déclarait Hannachi juste à l’issue du match face au NAHD. Ce jour-là, la JSK s’est officiellement adjugé le titre de champion mais malheureusement, les joueurs n’avaient pas eu l’opportunité de faire la fête avec leurs supporters. La raison est simple : le stade a été suspendu. Ce n’était que partie remise puisque deux semaines plus tard, les Canaris ont eu enfin l’occasion d’étrenner leur énième titre avec leurs fans. C’était lors du dernier match de la saison à domicile face au NAHD. Il est vrai que ce jour-là, les fans n’étaient pas aussi nombreux que les joueurs le souhaitaient mais, les irréductibles supporters ont bravé la pluie et surtout oublié la déception de l’élimination en ligue des champions pour venir faire la fête. Hier, ils étaient très nombreux ces mêmes supporters à s’agglutiner devant la scène plantée pour le gala non-stop.

Un gala qui a été rehaussé par la présence des acteurs du sacre. On veut parler des joueurs bien sûr. " On aurait aimé voir l’ensemble des joueurs avec nous, mais malheureusement, il est impossible au vu de l’heure tardive du gala. La majorité des joueurs habitent hors de Tizi Ouzou et certains sont déjà en vacances à l’image des trois étranger Demba, Coulibaly et Wassiou qui sont partis chez eux " explique un membre du comité des supporters à l’adresse d’une jeune étudiante, qui voulait immortaliser quelques souvenirs avec ses joueurs préférés. " Je n’ai vraiment pas la chance, car j’aurai aimé prendre des photos avec Coulibaly et Wassiou mes deux joueurs préférés. "

Mais comme ce fut le cas lors de la cérémonie organisée il y a quelques jours à Fort National par la JSK en hommage à Abane Ramdane, ils étaient trois Canaris à assister à une partie du gala de mardi soir. Il s’agit du capitaine Cherif Abdeslam, du défenseur Mohamed Meftah et du gardien Mourad Berefane. Ces deux derniers semblent être les plus portés sur la fête. En effet, les supporters de la JSK les ont déjà vu l’autre jour en compagnie de leur ami et complice Lamara Douicher parmi la foule qui rendait hommage à Abane Ramdane. Mardi, ils ont tenu à être de la fête. Une fête qui avait commencé aux environs de 20 h 30. Juste après une brève prise de parole du président Hannachi, du président du comité des supporters Kader Lazri et celui du comité des étudiants Massinissa Hanifi où chacun a tenu à rendre hommage à l’ensemble de la grande famille de la JSK , joueurs, staff technique et surtout les supporters, place désormais à la fête. Les quelques 2000 fans présents ont été très bien gâtés. Ils avaient, en effet, droit à un plateau de choix composé de jeunes chanteurs qui ont la cote chez les jeunes.

Lorsque Allaoua avec son fameux Aya vava chikh entame son spectacle, tout le monde se met a danser en reprenant en chœur et à un rythme endiablé les refrains à la gloire de la JSK. Toute la place s’est transformée en piste de danse. La fête se poursuit et les chanteurs se relayent sur la scène. Tour à tour Guerbas, Lyes et Medani ajoutent de la joie aux cœurs des présents. Les filles ont de la chance cette nuit. Elles peuvent danser sans retenue. Cette fête de la JSK coïncide avec celle des étudiants. Une fête qui ne prend fin qu’aux environs d’une heure du matin. Tout le monde a quitté les lieux comme il l’avait rejoint, c'est-à-dire dans le calme et la joie. Rendez-vous pour la saison prochaine, disent les organisateurs qui espèrent une autre consécration de la JSK. La balle est désormais dans le camp des joueurs qui devront faire l’essentiel sur le terrain afin de permettre à leurs fans de faire encore la fête l'année prochaine.

 

par Ali C.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31