Panama Papers : Issad Rebrab dément toute implication dans le scandale

Panama Papers : Issad Rebrab dément toute implication dans le scandaleIssad Rebrab, PDG du groupe Cevital(© NewPress)

Issad Rebrab a démenti, ce dimanche 1er mai, « catégoriquement les allégations selon lesquelles il serait de près ou de loin impliqué dans le dossier Panama Papers publié le samedi 30 avril, puis retiré dimanche 1er mai par le journal Ennahar online ».

Dans une déclaration, Issad Rebrab « se réserve le droit de saisir les autorités judiciaires compétentes pour toute mention de son nom dans le cadre de cette manipulation outrancière, accompagnée et basée sur de faux documents ».

Selon Cevital, Anis Rahmani, directeur général d’Ennahar a retiré les articles concernés et présenté ses excuses à M. Rebrab par SMS. Il a également affirmé avoir « sanctionné » le rédacteur en chef de son site internet.

Interrogé par TSA, Anis Rahmani confirme : « Un article est paru sur Ennahar online, en arabe et en français, sur la base des documents diffusés par un journal de la Roumanie, un site de journalistes, qui a divulgué des documents sur Panama Papers dont des documents sur M. Rebrab », avance Anis Rahmani.

Hier samedi, un démenti a été envoyé par le service marketing du groupe Cevital à Ennahar, selon lui. « Évidemment, je ne gère pas directement le site internet. J’ai pris en main l’affaire et j’ai vu les documents. J’ai vérifié et j’ai vu qu’il s’agissait du projet d’entreprise qui allait se faire et qui ne s’est pas fait », assure notre interlocuteur qui ajoute : « J’ai ordonné aujourd’hui de retirer tous les articles du site concernant cette affaire. J’ai vu que les documents n’étaient pas fiables ».

 

TSA

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

August 2017
M T W T F S S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3