La célébration sera marquée par des marches et des conférences

La célébration sera marquée par des marches et des conférences20 Avril : la Kabylie se mobilise

Plusieurs marches sont prévues pour le 20 avril prochain. © Archives Liberté

Le 36e anniversaire du Printemps berbère sera célébré cette année dans plusieurs localités de la kabylie dans un esprit commémoratif mais aussi revendicatif et combatif.

La célébration du 36e anniversaire du Printemps berbère a déjà commencé depuis plusieurs jours à Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, et dans de nombreuses localités de Kabylie avec des activités politiques et culturelles à l’initiative du mouvement associatif, du secteur de la culture ainsi que du RCD, qui a initié une série de conférences-débats animées par des pionniers du Mouvement culturel berbère (MCB) et des détenus d’Avril 80.
Les conférences sont animées par des cadres du parti. À travers ces rencontres, le RCD réaffirme sa détermination à maintenir cet esprit revendicatif au moment où le pouvoir décrète et “fête” cette année de manière officielle le 20 Avril qu’il place sous le thème “Hier, un combat, aujourd’hui, une consécration”.
Si l’État, à travers la direction de la culture, essaye de normaliser l’événement en lui octroyant un caractère officiel, le RCD compte, quant à   lui, continuer dans la lancée de cette date symbolique qui est un “repère dans l’histoire des luttes démocratiques”.
Pour le RCD : “Les tentatives de commémorations officielles du 20 Avril à travers la mobilisation des relais du pouvoir dans la région de Kabylie, inféodés aux milieux maffieux, n’est que la partie visible d’une volonté de dévoyer le sens des revendications à la liberté et à la démocratie qui sont aux antipodes des orientations et pratiques de ce même pouvoir.”
Le RCD a, par ailleurs, appelé la population à rejoindre massivement les habituelles marches du 20 Avril prévues dans les principales villes de la Kabylie. “La célébration de cette date repère dans l’histoire des luttes démocratiques menées depuis l’Indépendance n’a de sens que si on fait une halte pour faire le bilan des luttes avec leurs acquis et leurs insuffisances”, note le RCD.
Par ailleurs, il est à signaler que le MAK a appelé à une autre marche le 20 Avril au chef-lieu de wilaya de Tizi Ouzou.
De son côté, la maison de la culture Mouloud-Mammeri a lancé officiellement, depuis samedi,  ses propres activités qui entrent dans le cadre de la célébration du 20 Avril en dévoilant son programme varié de festivités prévues au chef-lieu de wilaya et dans les autres localités. Dans un communiqué, la direction de la culture a souligné que “la célébration du 36e anniversaire du printemps amazigh, 20 Avril 1980, se veut cette année un moment historique car marquée par la consécration de tamazight comme langue nationale et officielle. Un fondement pour lequel des générations se sont consacrées et ont lutté pour l’aboutissement d’aujourd’hui qui constitue un parachèvement de construction de l’identité algérienne. C’est aussi des moments festifs, de débat et de rencontre à partager entre la société civile, les acteurs du mouvement amazigh et les chercheurs dans le domaine linguistique, historique et culturel”. Et de conclure que “le 20 Avril 1980 est une date très importante dans l'histoire de la revendication amazighe. Sa commémoration, cette année, revêt un caractère particulier du fait du passage de notre identité du stade de la revendication à celui de la consécration”.

Riche programme à Béjaïa
Le trente-sixième anniversaire du Printemps berbère sera célébré sous le thème de la consécration de tamazight comme langue nationale et officielle.
Des activités riches et variées toucheront la majorité des localités de la wilaya de Béjaïa. Des conférences-débats sur la thématique du combat identitaire, le patrimoine, la projection de films en tamazight et des pièces théâtrales, des expositions (bijouterie, costumes traditionnels, poterie, vannerie, arts culinaires, tapis), les arts plastiques et la chronologie des événements du Printemps amazigh sont également prévus au titre de cette célébration qui se poursuivra jusqu’au 25 avril. L’Étoile culturelle d’Akbou commémore le Printemps berbère et organise, à cet effet, des portes ouvertes sur le département de tamazight de l’université de Batna qui auront lieu les 22 et 23 avril 2016 à la salle de délibérations et de l’esplanade de la mairie avec au programme : performance artistique, expositions et conférences-débats.
À Béjaïa, plusieurs conférences sont également au menu de la Maison de la culture Taos-Amrouche les 21, 22 et 23 avril.
Elles seront animées par quatre écrivains de la région : Tarek Djerroud, Djamel Arezki, Rachid Oulebsir et Abderrahmane Amara. Les conférenciers traiteront respectivement des thèmes suivants : “Un livre : un lieu de mémoire”, “L’évolution de la littérature amazighe”, “La quête identitaire dans la littérature algérienne d’expression française”. À Sidi-Aïch, la salle de cinéma abritera  plusieurs activités organisées par le mouvement associatif.
Le comité des fêtes de la commune de Souk El-Tenine, sous le patronage du P/APC et en collaboration avec les associations sportives, a prévu, de son côté, l’organisation du “Semi-marathon du 20 Avril 1980”.


LIBERTÉ

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5