Omar Rebrab dénonce « une trahison » de Hyundai, annonce la réalisation d’une usine de 100 000 véhicules

Omar Rebrab dénonce « une trahison » de Hyundai, annonce la réalisation d’une usine de 100 000 véhiculesRien ne va plus entre Hyundai et son représentant algérien Cevital Automotive, dirigé par Omar Rebrab. Ce dimanche 14 février, lors d’une conférence de presse, le PDG du pôle automobile du premier groupe privé algérien a dénoncé, avec véhémence, les pratiques de son partenaire coréen et parle de « trahison ». La cause : Hyundai aurait signé avec d’autres concessionnaires comme Tiziri Motor. Par ailleurs, Omar Rebrab rappelle que son groupe a décidé de ne plus représenter le constructeur coréen dans la branche des poids-lourds par principe et en réponse aux agissements de Hyundai.

Les quotas d’importation : la raison de la discorde

Les constructeurs étrangers recherchent avant tout la protection de leurs intérêts, selon Omar Rebrab : « Ils ne m’ont même pas averti, alors que j’ai tout donné. C’est ce qui fait mal au cœur », tonne-t-il. Mais il considère que c’est une bonne chose et annonce un changement de stratégie. Étant donné que Hyundai recherche d’autres partenaires, Cevital ne se privera pas de représenter plusieurs marques : « Nous continuerons à communiquer sur les produits, mais pas sur la marque et sans exclusivité ».

Comprendre : l’on peut s’attendre à trouver plusieurs marques dans un même showroom qui ne sera plus dédié uniquement à Hyundai.

Interrogé sur les raisons qui ont poussé le constructeur sud-coréen à recourir à de telles pratiques, déjà dénoncées par d’autres concessionnaires, Omar Rebrab dit ne pas comprendre. Il livre tout de même son impression : « Les Coréens se sont crus plus intelligents que les autres ». Avec l’entrée en vigueur des quotas d’importation, il pense que le constructeur a voulu multiplier les concessionnaires afin de bénéficier d’un maximum de véhicules et maintenir ainsi les ventes.

« Ils tentent d’escroquer l’Algérie »

Toujours concernant Hyundai, Omar Rebrab parle, ni plus ni moins, d’une escroquerie : « Le concurrent Tiziri Motors était en passe de commander 2 000 poids lourds de marque coréenne. Entre-temps, le nouveau cahier des charges sur les normes automobiles est entré en vigueur. En conséquence, les véhicules en question ne répondent pas aux normes de sécurité, telles que les airbags ou l’ABS. La commande a donc été annulée », précise Rebrab.

Les véhicules étant déjà produits, selon Rebrab, le constructeur aurait tenté de les « refourguer » à Cevital, explique la même source. Malgré l’insistance de Hyundai, le représentant algérien a refusé. La marque coréenne se serait donc tournée vers un nouveau partenaire inexpérimenté, en la personne de Global Motors. Ces véhicules sont fabriqués, montés, puis démontés, avant d’être envoyés en Algérie pour être remontés, dénonce Rebrab.

Pire, ces véhicules ne sont toujours pas aux normes. Ainsi, le nouveau partenaire, Global Motors, risque de se retrouver avec 2 000 camions invendables et « l’on aura un nouveau scandale » en Algérie. Rebrab dit vouloir attirer l’attention des pouvoirs publics sur cette question pour « éviter une escroquerie contre l’Algérie ».

Sur une autre affaire, le dirigeant de la filiale de Cevital dénonce des pratiques malhonnêtes de certains concessionnaires, notamment ceux spécialisés dans la vente d’engins de travaux publics. Certains profitent d’une disposition permettant aux personnes morales et physiques d’importer des véhicules afin de facturer en devise et faire fuiter des capitaux, contourner l’impôt et la législation, indique Rebrab. L’acheteur ouvre une lettre de crédit auprès dudit concessionnaire, paye en devis puis se charge, seul, de dédouaner et récupérer sa marchandise du port.

C’est l’une des nombreuses facettes de la « concurrence déloyale » que subissent les entreprises algériennes, selon le PDG. Il appelle à combler les vides juridiques à travers une meilleure communication entre les différents ministères concernés (Finances, Industrie, Commerce…). Il insiste également sur la nécessité de protéger d’avantage les producteurs nationaux et les encourager à investir dans la production.

Une usine de production de 100 000 véhicules par an

Par ailleurs, Omar Rebrab annonce la création d’une usine de fabrication de véhicules d’une capacité globale de 100 000 véhicules, dès le départ. Il s’agit en réalité d’un complexe industriel multimarques qui fera suite à la création récente de l’entreprise Algérie Auto Industrie.

Les marques concernées sont Marco Polo pour les bus, ainsi que le constructeur italien Fiat. Hyundai fait également partie des partenaires potentiels. Rebrab prépare actuellement une tournée pour négocier les détails avec les différents partenaires, notamment en Brésil, en Corée et en Chine.

Interrogé sur le taux d’intégration, M. Rebrab affirme qu’il sera, d’emblée, fixé à 40%. Mieux, une grande partie des équipements sera fabriquée par le groupe Cevital, notamment la filiale MFG pour le verre, Lucchini pour certains aciers.

Par ailleurs, à une question de TSA sur le retard pris dans la publication du cahier des charges pour la production automobile, Rebrab répond : « Le dossier serait ficelé et déjà sur le bureau du ministre [de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, NDLR] ».

Enfin, au sujet des critères d’attribution des licences d’importation, Rebrab estime qu’il serait très grave de ne prendre en compte que les volumes. « Ils doivent prendre en compte la contribution à l’impôt, l’investissement », assure-t-il.

D’autres investissements en préparation

La boulimie des investissements du groupe Cevital ne semble pas prête à s’arrêter : un magasin temporaire de pièce de rechange de 6 500m² à Blida dès le mois de mars, qui sera transformé, à terme, en un « véritable Mall » (complexe commercial). Par ailleurs, le terrain actuellement alloué à la marque Fiat, situé au Ruisseau, a vocation à être transformé en complexe d’affaires, avec 3 tours qui abriteront le nouveau siège du groupe Cevital, un centre commercial, ainsi qu’un hôtel 5 étoiles.

 

TSA

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

August 2017
M T W T F S S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3