La Fête nationale du Québec

Amitié Québec-Kabylie au défilé

La Fête Saint-Jean-Baptiste Amitié Québec-Kabylie au défilé

Ils étaient des milliers de Québécoises et de Québécois de toutes origines à déferler sur la rue Saint-Denis pour chanter, danser les couleurs de la fierté nationale. Des personnalités des mondes politique, artistique et des représentants des communautés culturelles ont tenu à exprimer leur appartenance à la nation québécoise. Grâce au Mouvement national québécois (MNQ) responsable de la coordination de ces festivités officiellement depuis 1984 appuyé par plus de 20 000 bénévoles répartis sur 700 sites à travers le territoire, plusieurs centaines de spectacles dont des spectacles de chants, de jeux et de défilés ont été possibles à travers la belle province.     

Au début du 19e siècle, l'objectif de la célébration de la Saint-Jean-Baptiste, à travers plusieurs festivités locales, était l'unification des Canadiens français du Bas-Canada, l'édification d'une nation pour faire face à l'assimilation. En 1925, elle devient officiellement Fête nationale et le 24 juin un jour férié. C'est également une fête à laquelle ont pris part, à partir de 1930, les Irlandais, les Grecs, les Italiens, etc. notamment à Montréal.

Aujourd'hui, la participation s'est élargie aux Autochtones, aux Asiatiques, aux Africains, aux Nords-Africains, en l'occurrence, les Kabyles, à travers entre autres, l'association Amitié Québec-Kabylie, participante au défilé, la troupe de danse Tafsut, au Parc Lafontaine. En habits traditionnels distinctifs, ces communautés ont arboré les couleurs de leurs costumes dans un cadre de représentations artistiques et contemporaines faisant ressortir la diversité de la culture  nationale.  

À cet effet, l'association Amitié Québec-Kabylie, née dans l'objectif de jeter des ponts entre les Kabyles et la société d'accueil, inscrit sa participation à cette fête nationale comme constituant un maillon d'une chaîne multiethnique autour d'un fonds commun national francophone. Aussi, dans l'objectif d'un rapport des plus durables, la  visibilité des Kabyles du Québec, pour laquelle œuvre l'association, est à la fois un des premiers pas de la présence kabyle à travers le long processus d'intégration dans la société d'accueil, une ouverture vers un possible meilleur et une inspiration pour les jeunes générations kabyles du Québec pour un vivre-ensemble.  

 Saliha Abdenbi

Reportage photos du défilé

  • D.R-1-rachid-beguenane.jpg
  • D.R-2-rachid-beguenane.jpg
  • _DSC1808.jpg
  • _DSC1861.jpg
  • _DSC1931.jpg
  • _DSC1976.jpg
  • _DSC1991.jpg
  • _DSC2094.jpg

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5