MME ISABELLE ROY, NOUVELLE AMBASSADRICE DU CANADA À ALGER

Une diplomate spécialiste du Sahel


MME ISABELLE ROY, NOUVELLE AMBASSADRICE DU CANADA À ALGERDepuis le 26 février, l'ambassade du Canada à Alger a une nouvelle chef de mission. Mme Isabelle Roy, une diplomate qui a fait de l'Afrique son terrain diplomatique.

Grande spécialiste de l'Afrique et plus particulièrement du Sahel, Mme Roy a occupé entre 2005 et 2008, le poste d'ambassadrice du Canada au Mali et par conséquent, elle a eu à gérer de très près, certains dossiers importants dans la région subsaharienne.
Sa connaissance du terrain et des gens dans la région, lui a valu d'être sollicitée pour aider à la libération des deux diplomates canadiens Robert Fowler et Louis Guay qui étaient détenus en otage par l'Aqmi en 2009.

Diplômée en mathématiques et en économie de l'université de Montréal, rien ne prédestinait Mme Roy à une carrière de diplomate. Elle a enseigné les mathématiques au niveau secondaire au Gabon, mené des recherches sur les modèles économiques pour les pays en développement, au Centre de recherche et développement en économie, à Montréal, et a été consultante en économie à la Banque mondiale. Elle a débuté sa carrière de diplomate au ministère des Affaires extérieures et Commerce extérieur du Canada en 1990 et a occupé à Ottawa des postes comportant des responsabilités de plus en plus importantes. Mais c'est son passage à l'École nationale d'administration à Paris en 1996, qui fixera son parcours dans l'administration publique canadienne. Elle travailla, notamment à la direction des affaires de la Francophonie, à la direction des relations économiques et financières, à la direction de l'Europe de l'Ouest et à la direction de l'Afrique occidentale et centrale où elle a été directrice adjointe et directrice. À l'étranger, Mme Roy a occupé des postes à Yaoundé et à Paris, respectivement à l'ambassade du Canada, et à titre de membre de la délégation canadienne auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques. En 1997, elle a été la première diplomate canadienne à participer à un échange de diplomates avec le ministère français des Affaires étrangères. Après son passage à l'ambassade du Canada au Mali, elle occupa la direction de la non-prolifération et du désarmement. Mme Roy succède à Mme Geneviève des Rivières, qui a quitté son poste, il y a plus de neuf mois.

La nouvelle ambassadrice du Canada à Alger, va poursuivre la politique du Canada en Algérie, à savoir la lutte permanente contre le terrorisme dans le monde. Le Canada et l'Algérie coprésident le Forum mondial de lutte contre le terrorisme (Gtcf, Global Counter terrorism forum). La nouvelle chef de mission canadienne, qui est spécialiste du dossier de la non- prolifération des armes et du désarmement, va soutenir l'Algérie dans sa lutte pour la destruction des mines antipersonnel, qui continuent de faire des victimes sur les deux lignes des frontières algériennes. Mme Roy entend également maintenir le cap des investissements canadiens en Algérie et aider à la relance des affaires commerciales entre les deux pays, avec la présence des sociétés canadiennes importantes en Algérie, à l'image de SNC Lavalin, de Dessau ou encore de Talisman.

L'EXPRESSION   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31