Bouira : « Pas d’unité nationale sans l’officialisation de la langue Amazighe ! »

Un meeting populaire a été organisé ce lundi à Bouira, à l’occasion de la célébration du nouvel an amazigh 2965, par le collectif national autonome pour la promotion de la langue Amazighe pour revendiquer, encore une fois l’officialisation de Tamazight.

Pour Hamid Derradj, l’un des membres très actif de ce mouvement, composé essentiellement des enseignants de langue Amazighe, des militants de la cause ainsi que des étudiants, l’unité nationale passe d’abord par l’officialisation de notre langue. « Il n’ y aura pas d’unité nationale sans l’officialisation de la langue Amazighe », affirme-t--il. Pour lui, la promotion de cette langue consolide de plus en plus l’unité nationale.

Par ailleurs, les membres dudit collectif exigent des « décideurs » de décréter Yennayer comme journée nationale chômée et payée dans notre pays. « C’est de notre droit. Le droit de tous les algériens qui fêtent aussi cette journée, tout comme il célèbrent le premier Moharrem et le premier janvier décrétés journées chromées et payées », dira-til.

Le collectif national autonome pour la promotion de la langue Amazighe interpelle également les pouvoirs publics pour prendre en charge l’enseignement de Tamazight dans tous les établissements scolaires du pays et l’abolition du caractère facultatif de l’enseignement de tamazight.

Amar Fedjkhi

El Watan  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31