Pagaille sur les passeports à l’étranger : Belaïz tente de rassurer


Pagaille sur les passeports à l’étrangerBureaucratie, incompétence, laisser-aller, les représentations diplomatiques ont brillé par leur manque de réactivité dans le traitement des passeports biométriques.

Après des mois de joyeuse pagaille dans les consulats algériens à l’étranger, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaiz, a affirmé mercredi à Alger, que les consulats et consulats généraux algériens à l'étranger ont été dotés d'un matériel nouveau pour faciliter l'obtention des passeports biométriques pour les enfants de la communauté algérienne.

Les difficultés que rencontrent des enfants de la communauté algérienne pour l'obtention des passeports sont "une vérité que l'on ne peut nier", a reconnu le ministre M. Belaiz. "Nous avons envoyé un nouveau matériel aux consulats et consulats généraux pour faciliter aux compatriotes à l'étranger l'obtention des passeports biométriques dans les meilleures conditions", a-t-il ajouté. Seulement ce que le ministre semble ignorer c’est que le problème n’est pas seulement technique, il est aussi dans les indécentes conditions d’accueil des émigrés.

Tous les témoignages s’accordent à dire l’anarchie qui règne dans l’organisation des rendez-vous, l’incapacité des personnels à apporter une réponse rapide et juste aux questions des Algériens. C’est la réponse fondamentale auquelle il faut répondre avant de mettre en place quelque moyen matériel que ce soit.

Il a indiqué à ce propos, que le problème qui se pose actuellement était le fait que "les compatriotes se rendent en masse pour l'obtention des passeports avant l'entrée en vigueur de la nouvelle loi relative au tarif du timbre fiscal (6000 DA)".

Pour ce qui est de l'émission du passeport à l'intérieur du pays, il a rappelé que la capacité de la direction des titres et documents sécurisés chargée de l'émission des passeports avait "atteint 20 000 passeports par jour".

Le ministre de l'Intérieur a ajouté enfin, que "l'Algérie achèvera l'émission des passeports biométriques avant la date du 24 novembre 2015 comme exigé par l'Organisation mondiale de l'aviation civile".

Il a fait remarquer en outre, que le projet de la carte d'identité biométrique "sera lancé lors du premier trimestre 2015 et permettra au citoyen d'obtenir un numéro d'identité national qui remplacera tous les autres documents".

LM./APS

Le Matin   

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3