Hamid Kerboua, P-DG de K’AIR BV : « Je n’ai eu que hogra et injustice »

Hamid Kerboua, dirigeant de la société néerlandaise K’AIR BV en litige avec Air Algérie, livre les détails de sa mésaventure dans cette affaire. Il explique comment il a eu à faire face à la « hogra » (mépris et injustice) des responsables algériens et révèle aussi que plusieurs de ses projets d’investissements en Algérie ont été bloqués, voire sabotés par les autorités.

« Un complexe d’infériorité »

Hamid Kerboua dit avoir été traité avec mépris et injustice par les responsables algériens qu’il a rencontrés. Il considère que les dirigeants d’Air Algérie ont signé le contrat avec lui, pensant « qu’un Algérien était plus disposé à avaler des couleuvres et plus facile à embobiner qu’un étranger ». Kerboua estime que c’est pour cette raison qu’Air Algérie a refusé de signer le contrat avec l’entreprise américaine, Commercial Turbine Services, malgré une offre supérieure d’un million de dollars à celle de K’AIR BV.

Suite à la résiliation unilatérale du contrat par Air Algérie, M. Kerboua dit avoir a tenté de négocier une sortie de crise à l’amiable, mais « les responsables de la compagnie aérienne nationale se sont montrés inflexibles et ont tenté de passer en force », poursuit-il. C’est alors qu’il a décidé de recourir à l’arbitrage international, indique-t-il.

Le P-DG de K’AIR BV estime que l’Algérien qui vit à l’étranger est souvent mal vu : « Les gens s’en méfient en Algérie car ils nourrissent une sorte de complexe d’infériorité ». De son côté, il se dit patriote et animé par la volonté de « lever le drapeau » algérien. Selon lui, il a même loué un hangar, à ses frais, pour entreposé l’avion d’Air Algérie saisi à Bruxelles à l’abri des regards, plutôt que de le laisser sur le tarmac. Son but est d’éviter que le pavillon national ne soit déshonoré et humilié. Sur la saisie de l’avion, il dit regretter d’avoir dû en arriver à ces extrêmes mais qu’il se devait de « faire valoir ses droits et lutter contre une injustice ».

Quand tu ne t’appelles pas « Alain » ou « David », on ne te laisse pas travailler

Par ailleurs, M. Kerboua indique qu’il a tenté de réaliser plusieurs projets d’investissements en Algérie mais qu’il n’a pu les concrétiser à cause des injustices.

Il cite en exemple la construction d’une école d’aviation dans la wilaya de Mascara. Un investissement de « plus d’un million d’euros » qu’il a réalisé avec son frère mais qui « a fini en ruine », déplore-t-il. Selon lui, l’école a été construite et était pratiquement prête à être inaugurée lorsque le wali de Mascara, pour des « raisons obscures » a décidé d’interrompre le projet et a procédé à sa destruction. L’affaire est passée en justice, les frères Kerboua ont eu gain de cause et le dossier se trouve actuellement au niveau de la cour d’Alger.

De plus, Hamid Kerboua est actionnaire dans des terrains de golf aux Pays-Bas. Il a tenté de faire bénéficier l’Algérie de sa position en réalisant un terrain de golf de qualité à Alger. Il s’est dit désolé de voir qu’un pays comme l’Algérie n’ait pas un seul terrain de golf digne de ce nom. Au lieu de pousser les étrangers vivant en Algérie à se déplacer dans les pays voisins pour jouer au golf, autant créer des emplois ici et rapporter de l’argent à l’Algérie, soutient-il. Il affirme avoir investi 200 000 euros pour faire venir des experts anglais, notamment, pour évaluer le terrain, le type de gazon nécessaire, les besoins en eau etc. « Tous ces efforts pour rien » déplore-t-il, le projet n’ayant jamais vu le jour.

Kerboua indique que le projet du terrain de golf était en bonne voie. Le ministre de la Jeunesse et des Sports de l’époque, Yahia Guidoum était enthousiaste à l’idée de réaliser ce terrain de golf, mais, lui a demandé d’attendre la fin des élections présidentielles de 2009 pour le lancer, raconte-t-il. Guidoum a ensuite perdu son poste au gouvernement et ni le secrétaire général, ni le directeur des Sports n’ont daigné lui répondre au téléphone depuis, atteste-t-il.

« Lorsqu’on ne s’appelle pas Alain ou David, on ne te laisse pas travailler en Algérie », conclut, amer, Kerboua.

TSA   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5