Les logements sociaux vides ou occupés par des tiers seraient repris par l'Etat : Le pari fou de Tebboune !

Dans une déclaration à l'APS, M. Tebboune a annoncé , samedi à Alger, qu'une opération de recensement des logements sociaux vacants vient d'être lancée par son département. Outre les logements sociaux inoccupés, le ministre a indiqué, que les logements sociaux occupés par des personnes autres que les bénéficiaires, sont également concernés par cette opération.

M. Tebboune a souligné que "les logements sociaux sont destinés aux personnes démunies", précisant que "louer ces logements ou les laisser vacants signifie que la distribution de ces logements n'a pas été conforme aux règles". Cette annonce " capitale " est à même de mettre un terme à la crise du logement en Algérie, principale préoccupation du citoyen lambda, pour peu qu'elle soit mener à bien. Mais, si l'on ne peut pas tirer des conclusions hâtives, force est de constater que cette information pour le moins importante donnée par le ministre du secteur est " à prendre avec des pincettes ". Surtout lorsque l'on sait que la mafia du foncier sévit en toute impunité et que des affaires liées au détournement de foncier impliquant des personnalités importantes traînent en longueur sans que les mis en cause ne soient jugés ni même inquiétés. L'on peut citer, dans ce cadre, l'un des exemples les plus édifiants du trafic du foncier en Algérie, à savoir le scandale de Bouchaoui où des personnalités influentes ont accaparé des terres agricoles, des dunes en passant par Bouchaoui jusqu'à Chéraga.

Par ailleurs, des spécialistes avaient affirmé dernièrement, que le nombre de logements sociaux vacants ou inachevés s'élève à 3,1 millions d'unités sur tout le territoire national. Ce chiffre qui ne pourrait représenter que la face visible de l'iceberg renseigne sur la puissance du lobby du logement en Algérie qui accapare plusieurs logements sociaux au détriment des plus démunis en attente d'un toit décent depuis plusieurs années. Le ministre lui, souligne, " qu'en l'absence d'une opération de recensement, personne ne peut définir ce nombre", ajoutant que les résultats de l'enquête permettront de prendre "les décisions nécessaires", sans donner plus de détails. D'autre part, il a affirmé que le ministère a fixé la fin du premier semestre de 2015 comme dernier délai pour la délivrance des actes de propriétés des logements acquis dans le cadre des formules de logement de location-vente de l'AADL, social et promotionnel, et ce conformément à la loi 08-15, relative à l'achèvement des constructions et leur mise en conformité. Le ministre a également annoncé qu'au delà de juillet 2016, "aucun prolongement n'est prévu" pour l'opération de régularisation des logements et leur mise en conformité. S'agit-il alors d'un simple effet d'annonce où d'une réelle volonté du ministre de l'habitat d'enquêter sur ce dossier " explosif " ? Wait and see…

Y.G.

Tribune Des Lecteurs   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5