Emeutes de Touggourt : Le chef de daïra et le responsable de la Sûreté suspendus

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaiz a annoncé ce samedi 29 novembre à Touggourt la suspension de leurs fonctions du chef de daïra et du chef de la Sûreté, comme premières « mesures préliminaires », au lendemain de violents affrontements ayant fait deux morts. « L’enquête se poursuivra pour déterminer les autres responsabilités » a promis Belaiz au cours d’une rencontre en présence du DGSN, Abdelghani Hamel, de notables et de représentants de la région de Touggourt. «D’autres mesures importantes ont également été prises, dont certaines seront mises en œuvre aujourd’hui ou demain, notamment celles liées au dossier d’attribution de lots de terrains à bâtir », a indiqué le ministre, selon des propos repris par l’APS.

Dans ce contexte, il a annoncé l’octroi d’une aide d’un million de dinars et d’un logement à chaque famille des deux personnes décédées, «en signe de soutien de l’Etat aux familles endeuillées ». «Les préoccupations soulevées seront prises en charge, progressivement », a-t-il ajouté avant d’appeler au « calme et au dialogue ». «Le dialogue est le moyen indiqué pour solutionner les problèmes soulevés et la violence n’engendre que la violence qui, elle même, ne servira personne », a affirmé Belaiz. Les incidents ont fait deux morts, parmi les manifestants (des jeunes de 20 et 24 ans), et une vingtaine de blessés, dont des agents de maintien de l’ordre. Certains cas de blessés sont jugés critiques, alors que d’autres blessés ont quitté l’hôpital de Touggourt après avoir reçu les soins nécessaires, selon des sources hospitalières citées par l’APS.

Sonia Lyes

TSA 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3