Louisa Hanoune contre Ali Haddad : la guerre des mots s’installe

Le Parti des Travailleurs a répondu ce mercredi 26 novembre aux déclarations de Mohamed Baïri, conseillant à Louisa Hanoune « de fermer sa gueule » après ses accusations contre Ali Haddad, candidat unique à la présidence du FCE.

Dans un communiqué reçu par TSA, le PT tient à souligner que « Mme Hanoune ne s’est jamais attaquée à la personne de Ali Haddad ni au secteur privé national productif, que ce soit dans cette émission ou dans aucune autre déclaration ou intervention ».
Le parti insiste qu’elle n’a fait que parler « des dangers que représente le mélange de l’argent et de la politique sur l’Etat » et que c’est dans ce contexte qu’elle a « qualifié la présence de ministres de la République dans un meeting électoral d’un patron privé, de dérive grave ».

Continuant la guerre des mots, le PT a profité du communiqué pour tacler Mohamed Baïri en le décrivant comme un «concessionnaire automobile et représentant d’une multinationale automobile qui pompe les fonds publics en devises et crée des richesses à l’étranger […] mu exclusivement par ses intérêts et aveuglé par le profit », et en le caractérisant de « baltagi [qui réagit] par l’insulte ».

« Je défie Mme Hanoune d’apporter des preuves »

Contacté, Mohamed Bairi, le PDG d’Ival, s’interroge sur les motivations de Mme Hanoune qui « ne s’attaque qu’aux investisseurs algériens ».« Je ne vais pas verser dans l’insulte, ni utiliser les plateaux de télévision pour insulter et proférer des accusations sans preuves contre des chefs d’entreprises algériens, comme le fait Mme Hanoune », réagit M. Bairi.

Ce proche d’Ali Haddad défie la porte-parole du PT d’apporter des preuves de ses accusations contre les chefs d’entreprises algériens. « Mme Hanoune se trompe d’époque. Si la donne économique a changé au niveau mondial, ce n’est pas de ma faute », lance M. Bairi qui affirme que sa famille est présente dans plusieurs secteurs : distribution automobile, agriculture, matériaux de construction. « Je suis un créateur d’emplois et de richesses. Quel est l’apport de Mme Hanoune à l’économie nationale et à la société algérienne ? Elle n’a jamais produit une idée, ni écrit un livre. Et comment se fait-il qu’elle dirige son parti depuis sa création, sans aucune alternance ? », assène M. Bairi. « Elle traite les concessionnaires automobiles de suceurs de sang de l’économie nationale, alors que nous avons organisé cette activité. Ou bien veut-elle que les Algériens continuent de changer les devises au marché parallèle pour acheter des voitures à l’étranger ? », poursuit-il, ajoutant à l’adresse de Louisa Hanoune : « le temps de l’intimidation est révolu».

TSA

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31