L’ARGENT ÉTAIT BLANCHI DANS L’IMMOBILIER ET LES VEHICULES

Détournement de 17 milliards dans une banque à Alger

Un scandale vient d’éclater dans une banque publique à Alger. Selon l’enquête menée par la Brigade économique et financière de la sûreté d’Alger, cette affaire a éclaboussé six individus, tous des cadres de cette banque, de surcroît une direction régionale au centre d’Alger. L’enquête a duré plusieurs mois avant que les policiers ne tombent sur la tête du réseau qui n’est autre que le caissier principal de cette institution financière.
Les cinq autres cadres sont notamment accusés de négligence et de manque de vigilance, d’autant que de grosses sommes d’argent étaient blanchies par ledit caissier dans l’achat et l’acquisition de biens immobiliers et de véhicules.
Il aura fallu une enquête approfondie des enquêteurs de la BEF pour identifier les premiers éléments pour favoriser la piste de détournement de deniers publics.
D’ailleurs, l’enquête a fait ressortir que le caissier agissait depuis 4 ans et détournait cet argent de façon à ne pas attirer l’attention des autres cadres. Lors de son interpellation, le mis en cause a reconnu les faits et a révélé avoir blanchi cet argent. Les policiers n’ont pas tardé, après son exploitation, à opérer des saisies conservatoires sur des biens immobiliers et à saisir plusieurs véhicules.
Suite à quoi, et lors des différents interrogatoires menés par les éléments de la BEF, les autres cadres ont été suspectés d’avoir négligé le comportement de ce caissier. Présentés devant le procureur de la République, les six cadres ont été inculpés pour détournement de deniers publics, blanchiment d’argent et négligence sur des actes de gestion dont a été victime cette banque.
Selon notre source, les six individus ont été placés sous mandat de dépôt.

F B

Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5