CONSEIL DES MINISTRES

Les grandes nouveautés

Le gouvernement est tenu de présenter un bilan annuel. Institution d'un registre national d'état civil informatisé. «Relèvement à 19 ans de l'âge de la majorité» et O.K. pour les gaz de schiste.

Telles sont les quatre principales décisions prises, hier, lors du Conseil des ministres présidé par chef de l'Etat durant lequel le président a instruit le gouvernement de préparer «minutieusement le projet de programme de développement et d'investissements publics pour la période 2015-2019», a indiqué un communiqué du Conseil. Le nouveau plan quinquennal devrait marquer une rupture avec les méthodes d'avant. Le programme public d'investissements pour la période 2015-2019 sera mené sous de bons auspices: des réserves de change de près de 200 milliards de dollars, des avoirs du FRR (Fonds de régulation des recettes) estimés à plus de 5.600 milliards de DA et une dette extérieure quasi nulle. Le Plan d'action du gouvernement pour la mise en oeuvre du programme présidentiel, adopté hier, lors d'une réunion du Conseil des ministres, s'articule autour de différents axes, notamment le renforcement de la cohésion nationale, l'amélioration de la gouvernance, la promotion du développement humain et la moralisation de la vie publique. Le Plan d'action, adopté lors du Conseil des ministres tenu sous la présidence du président de la République, décline en objectifs et programmes les engagements contenus dans le programme électoral du chef de l'Etat et s'articule autour de différents axes, a expliqué un communiqué du Conseil des ministres.

Le gouvernement a, par ailleurs, inscrit la prise en charge «des demandes de logements, d'emplois, de santé, de qualité de la vie, ainsi que le renforcement de la politique de solidarité nationale». Après l'adoption de ce Plan d'action, le président Bouteflika a instruit le Gouvernement de présenter annuellement au Conseil des ministres, un bilan sur la mise en oeuvre de cette «importante» feuille de route du développement national dans tous les domaines Par ailleurs, le Conseil des ministres a adopté, un projet de loi relatif à l'état civil. Ce projet de loi propose l'institution d'un registre national d'état civil informatisé et relié à toutes les communes et à tous les consulats d'Algérie. Le texte préconise également «l'extension de la qualité d'officier d'état civil aux délégués communaux et au secrétaire général de la commune», et l'extension à dix années de la durée de validité de l'extrait d'acte de naissance, sauf changement dans l'état civil de la personne concernée. Pour mettre la législation sur l'état civil en concordance avec le Code civil, le document prévoit aussi le «relèvement à 19 ans de l'âge de la majorité». Le Président a invité le Gouvernement à «accélérer, chacun dans l'administration relevant de son autorité, l'informatisation des procédures et traitements des dossiers ainsi que la réduction du nombre de pièces administratives exigées des citoyens», a ajouté le communiqué de la Présidence. Le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi relatif au Service national et réduisant sa durée à une année et la prise en considération de la période de Service national comme expérience professionnelle pour les jeunes en quête d'emploi. Et enfin, O.K. pour les gaz de schiste. Le Conseil des ministres a donné, ainsi, son accord pour le lancement des procédures requises en direction des partenaires étrangers en vu de l'exploitation des gaz de schiste. «Les projets d'accords pour entamer les prospections seront soumis le moment venu à la décision du Conseil des ministres», a souligné la même source.

l'Expression  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3