La vidéo, la DGSN et la wilaya

Réagissant à la vidéo qui fait le buzz en ce moment sur internet  montrant des policiers frapper et lyncher des manifestants hier à Tizi-Ouzou, « le général-major Abdelghani Hamel a ordonné l'ouverture d'une enquête urgente », a indiqué le responsable de la communication et des relations publiques à la DGSN, le commissaire divisionnaire Djilali Boudalia., dans un communiqué repris par l’APS

Toujours selon le responsable de communication,   Abdelghani Hamel  a appelé à « prendre toutes les mesures disciplinaires et légales qui s'imposent contre toute personne qui porte atteinte à la dignité du citoyen et à l'éthique professionnelle ».

Tizi-Ouzou a connu, comme rapporté par les correspondants de « Liberté »,  un « 20 avril » très mouvementé « les premiers heurts ont commencé vers 11h, dès le début de la marche. Les brigades antiémeutes sont immédiatement intervenues pour repousser la foule, en usant de matraques, ce qui a été aussitôt suivi de jets de pierres, de part et d’autre.»

Les affrontements entre les manifestants ont repris cet après-midi encore, rapporte notre correspondant de « Liberté » à Tizi-Ouzou « Les heurts entre un groupe de jeunes manifestants et service de sécurité ont repris aujourd’hui, 21 avril vers 15h au centre ville de Tizi-Ouzou ».

Egalement  la cellule de communication de la wilaya a diffusé, ce lundi, un communiqué dans lequel elle nie que « les services de l’Etat chargés de l’ordre et soucieux de la sécurité du citoyen » ait interdît la marche. Toujours selon la même source, les services de sécurité « avaient arrêté un dispositif destiné à encadrer et à accompagner les marcheurs sur le parcours à emprunter.» avant de préciser « malheureusement, plusieurs itinéraires et points de ralliement ont été différemment proposés par des groupes de marcheurs qui n’ont pas pu s’entendre sur le choix du parcours à suivre. Les dissensions entre marcheurs ont provoqué hélas la confusion et ont excité les esprits.». La cellule de communication de la wilaya accuse «certaines personnes, mues probablement par des intentions inavouées, ont eu des comportements intempestifs, allant jusqu’à jeter des pierres sur des agents de l’ordre public.»

Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5