Comme celui qui danse pour un aveugle

 Bonos Lwennas !

La Depeche de Kabylie 26/06/2008

Le vieux Dezdeg a fini par convaincre “Kaci l’angoisse” d’aller faire un tour du côté des At Dwala du 25 juin 1998. Sadiya l’euro daghen est du voyage. Ma3na, c’est la première fois, depuis qu’ils voyagent dans le temps, i kukran tamacint n zman.

Tizi-ouzou, 7 h. Lqahwa n yidebbalen est déjà pleine à craquer seg yimesdurar sirotant des cafés en attendant l’ouverture des bars d’à côté pour les uns, et l’ouverture du marché n cemma n nghid pour les autres. L’artère principale de la ville des genêts est encore déserte à cette heure-ci de la journée déjà caniculaire. Le vieux Rezqi trouve que Tizi de 1998 zeddiget ghef tizi 2008. "Waqila d sseh : notre avenir serait dans le passé", sruhmet-il. Sadiya n l’euro est tenté d’aller ad tec3el une bougie i Sidi Balwa. "Ce n’est pas le moment n yiheckulen-im", l’en dissuade Kaci l’angoisse. Lmir n At R’gad est vraiment mal à l’aise. "Ce voyage ne me plait pas !", avoue-t-il à son vieux compagnon.

Déjà 11 h 30mn. Dezdeg rappelle à Sadiya d Kaci : "Lwennas sera d’un moment à l’autre deg Le Concorde". Direction l’hôtel. Les hôtes de 1998 cherchent le restau et le trouve. Matoub est là ! Il n’est pas seul. Lwennas semble être en pleine forme. Son verbe yettbe3ziq deg tabla.

Dezdeg s’approche de la table :
  - Azul Lwennas !
  - Bonos !, répond Matoub sans se retourner.

Quelques minutes plus loin, l’artiste s’excuse auprès de ses compagnons de table, se lève et se dirige vers les lavabos. Le vieux Rezqi saisit l’opportunité et le suit. "Azul a mmi !", revient à la charge le vieux. Le Rebelle se retourne pour identifier la voix. Il ne voit personne. Il sourit et yenna i yiman-is : "ihuh, waqila bghigh ad tt-id-zgegh ur turiw". Kaci l’angoisse est toujours paralysé. Awal ur t-id-yeffigh. Idem pour Sadiya n l’euro. Tekkaw sur place.
Une heure après Lwennas embarque deg la Mercedès. Direction ‘’adrar ay uccen ! ’’

Kaci, Dezdeg et Sadiya lui collent au pneu. A deux kilomètres de Tiberquqin, avant ad d-yeghli webruri, le vieux Rezqi s’arrête.
  - Nous n’irons pas plus loin !
  - Ouf ! se soulage Kaci l’angoisse.
  - Oui d swab, acquiesce Sadiya

Cwit akka, des détonations assassines senhezzant tamurt. Les voyageurs n At R’gad rran iqarra gar yifassen , iwin-tt akken d tighighit jusqu’à tamacint n zman. Ma d Lwennas, akken tt-yurga, zlent di targa.

Ass-agi lligh, azekka wissen
Nnigh-d ayen zrigh d wayen ttwaligh
Cfut di terga ma ghligh
D anza-w ara wen-d-yessiwlen


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

par T.O.A.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1