AFFAIRE SONATRACH : APRÈS FARID BEDJAOUI ET CHAKIB KHELIL

La piste d’un troisième homme

 AFFAIRE SONATRACH : APRÈS FARID BEDJAOUI ET CHAKIB KHELIL
La piste d’un troisième hommeLe juge italien compte lancer une nouvelle commission rogatoire
Nouveau rebondissement dans l'enquête menée par le parquet de Milan sur l'affaire Sonatrach. Le juge italien compte lancer, dans les prochains jours, une nouvelle commission rogatoire en direction des autorités judiciaires suisses en vue d'identifier le titulaire d'un compte bancaire sur lequel Farid Bedjaoui a versé la somme de 23 millions de dollars. Ce complément d'enquête risque d'allonger la liste des bénéficiaires de commissions versées par Saipem aux responsables algériens et à leurs rabatteurs.

Le juge milanais a en effet constaté, à travers l'exécution d'une première commission rogatoire, que Farid Bedjaoui a effectué, à partir de Hong Kong, un virement pour le montant de 23 millions de dollars. Cette somme a atterri dans un compte suisse appartenant à Farid Bedjaoui mais elle a de suite été transférée vers un autre compte, toujours en Suisse, dont le titulaire demeure inconnu. C'est donc pour cette raison que les enquêteurs se sont focalisés sur ce compte bancaire et ses ramifications.

Pour de nombreux observateurs, ce compte bancaire ne peut pas appartenir à Chakib Khelil dans la mesure où il a toujours été prudent dans la gestion de ses transactions. Notre ancien ministre de l'Energie a toujours agi à travers les actions boursières pour faire transférer ses avoirs et justifier, par la même occasion, ses revenus.
Par conséquent, le compte bancaire ciblé devrait révéler un nouvel acteur dans cette affaire de corruption sur les marchés de la Sonatrach.

Le Soir d'Algérie    

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5