ALI BENFLIS :

«Le gouvernement, véritable comité de soutien au Président sortant»

Le candidat Ali Benflis a dénoncé, hier, lors d’une rencontre avec de jeunes sympathisants, le parti-pris du gouvernement et de l’administration dans la préparation de l’élection présidentielle du 17 avril. Benflis s’est engagé à instituer un service national d’une durée d’une année et de revoir les modalités d’octroi des bourses étudiantes.

Première sortie publique de Ali Benflis après la validation de son dossier de candidature par le Conseil constitutionnel. Le candidat a une nouvelle fois choisi un auditoire jeune, réuni à la salle Cosmos de Ryadh-El-Feth.

Benflis débute son discours en faisant part de son exaspération de l’implication de l’Exécutif dans la préparation de l’élection du 17 avril.
«Comme vous le savez, la situation que traverse le pays est délicate, elle est marquée par des incertitudes et des dépassements relevés à tous les niveaux de l’administration dans les conditions de déroulement du prochain scrutin présidentiel.
La préparation de ces élections a non seulement éloigné l’administration de la neutralité à laquelle elle est astreinte mais elle a également mis le gouvernement dans une position de partie prenante, voire de véritable comité de soutien au Président sortant.
Cette démarche de rejet catégorique de l’alternance au pouvoir et du changement est, en fait, un véritable coup de force contre la Constitution, un défi à la légalité et un mépris pour le bon sens du peuple algérien dont vous représentez la majorité.» Une allusion claire aux changements opérés au sein du gouvernement par le clan présidentiel pour assurer à Bouteflika un nouveau mandat. Pour Benflis, le régime actuel a gelé le processus d’alternance au pouvoir pour protéger les intérêts d’une minorité. «Je vous prends à témoin de l’obstination d’un pouvoir politique à bout de souffle et à court d’idées, qui cherche à protéger des intérêts financiers et politiques d’une minorité qui craint de perdre ses privilèges et son immunité, ce qui explique son arrogance.»

Il s’engage à mener un combat «qui ne s’achèvera que par l’instauration d’un Etat de droit, seul en mesure de garantir les libertés et la prospérité partagée».
S’adressant aux jeunes, le candidat a annoncé son intention de réduire, s’il était élu, la durée du service militaire à une année. «Le processus de professionnalisation engagé par l’Armée nationale populaire, nous permet aujourd’hui d’envisager la réduction du service national à une année avec le recours à la forme civile chaque fois que cela est possible.»

Par ailleurs, Ali Benflis souhaite également réformer le système d’octroi des bourses en prenant en compte «la situation sociale» de chaque étudiant, et créer une «bourse d’excellence» qui sera remise aux étudiants les plus méritants.


Le Soir d'Algérie  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5