Finale du Tournoi Matoub Lounès

Drâa El Mizan 5 - Azazga 1

lebuteur.com 03/07/2008 Finale du Tournoi Matoub Lounès

La finale du tournoi Matoub Lounès qui a mis aux prises les deux meilleures équipe de la compétition, Azazga avec Drâa el Mizan, est revenue aux Sudistes de la wilaya, l’équipe de la daïra de Drâa el Mizan qui l’a emporté par le score sans appel de cinq buts à un. Il faut dire que durant les premières minutes de la partie, le jeu fut équilibré avec quelques incursions mitigées des deux parties. La situation a été vite débloquée par les capés de Hamadache Mekhlouf, et c’est le meilleur buteur de la compétition Si Ali qui n’a pas dérogé à la règle en prenant toute la défense azouguie à contre-sens pour aller battre l’infortuné Kissoum.

Cette réalisation venue à quelques minutes de la fin de la première période a déstabilisé l’équipe d’Azazga qui jusque-là n’était que l’ombre d’elle-même. De retour de la pause-citron, alors qu’on s’attendait à une réaction d’Azazga, ce sont une nouvelle fois les Sudistes qui réussiront à creuser la marque par le biais de l’autre baroudeur, Boussebai. A deux à zéro, l’équipe d’Azazga a compris qu’il serait difficile de remonter la pente. Le rythme de la rencontre n’a pas baissé et les Sudistes réussiront encore une fois à trouver le chemin des filets à trois autres reprises par Si Ali, Djohar avant que le gardien Beladel vienne clôturer le festival de buts sur penalty. L’unique but inscrit par les Azouguis est lui aussi venu sur penalty sifflé par l’arbitre Brahimi.

Lyès A.

Deux matches  de vétérans  en ouverture
La grande finale du tournoi Matoub Lounès, qui s’est déroulée mardi dernier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, a été une occasion pour les retrouvailles de la grande famille de la JSK. Plusieurs anciens joueurs qui ont marqué en lettres d’or leur passage au sein de la formation du Djurdjura ont tenu à partager avec les jeunes finalistes de Drâa el Mizan et d’Azazga ces moments de joie. Pour réussir cet événement particulier pour le comité des supporters à sa tête le président Kader Lazri, deux rencontres amicales ont été programmées en ouverture. La première a opposé les vétérans de la JSK, conduits par Salah Larbès et Kamel Aouis, à ceux de la JSMB. Le coup d’envoi a été donné à 16 heures par l’ancien baroudeur des Canaris, le Béjaoui Dali Rachid. Il faut dire que les anciens du Jumbo-Jet, en dépit de l’âge, ont épaté l’assistance en le gratifiant d’un jeu technique séduisant. La partie, qui aura duré une quarantaine de minutes, s’est soldée par un score de parité de zéro par tout. Ensuite, ce fut au tour des vétérans du Mouloudia de Béjaïa de faire leur apparition sur la pelouse pour un autre match gala qui n’a, lui aussi, pas connu de vainqueur. Alors que sur les gradins, le public avait longuement applaudi ceux qui ont permis à la JSK de marquer de son empreinte des pages de l’histoire du sport national.
Hannachi honore les vétérans de la JSMB et du MOB
Les invités de la JSK à l’occasion de cette finale du tournoi organisé à la mémoire de Matoub Lounès ont été récompensés à la fin des deux joutes amicales. Des trophées et diplômes ont été remis aux capitaines des deux équipes. Les Béjaouis ont remercié toute la famille de la JSK pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé.
Et le Jumbo-Jet aussi…
Les coéquipiers de Salah Larbès, eux aussi, ont eu droit à un trophée et un diplôme de participation à l’issue des deux rencontres amicales organisées en ouverture du tournoi. Les anciens du Jumbo-Jet ont sollicité le président de la JSK afin de garder la tenue avec laquelle ils avaient évolué pendant le match, pour pouvoir s’entraîner ensemble pendant cette période de vacances, une demande qui ne pouvait être refusée par leur ancien coéquipier Hannachi.
Dali, le héros…
Ceux qui se rappellent des moments de joie que Dali a procurés à la JSK se sont tous levés pour l’applaudir à son apparition sur la pelouse du stade du 1er-Novembre. Malgré sa blessure, ce dernier est allé saluer tous ses coéquipiers de la JSK, à commencer par Salah Larbès avec qui il entretenait d’excellentes relations. Leur discussion avant même de se présenter sur la pelouse portait sur certains moments de joie vécus dans le mythique stade Oukil Ramdane. Dali affirme avoir reçu une centaine de balles de buts de la part de Larbès.
Il donne le coup d’envoi de la rencontre JSK-JSMB
Blessé et ne pouvant pas prendre part à la joute amicale qui a opposé les vétérans de la JSK à ceux de la JSMB, Dali Rachid a été invité par les organisateurs du tournoi à donner le coup d’envoi de la partie, après avoir observé une minute de silence à la mémoire de Matoub.
Si Ali salue le portrait de Matoub
Après avoir mis son équipe à l’abri en inscrivant le troisième but pour son équipe l’ESDM, le meilleur buteur du tournoi, Si Ali, s’est dirigé droit vers le portrait de Matoub pour le saluer. Une manière à lui de dédier son but au défunt et lui rendre un vibrant hommage.
 
Il est sollicité officiellement par le président de la JSK
Ayant épaté toute l’assistance par sa classe et son style, le meilleur buteur du tournoi, Si Ali, a été demandé par le premier responsable de la JSK lors de la remise du trophée, qui lui fera savoir que les portes de la JSK lui sont d’ores et déjà ouvertes.
Le représentant de la Fondation Matoub Lounès donne le coup d’envoi  de la finale
Dédiée à la mémoire de Matoub Lounès, c’est un membre de la famille Matoub qui se présentera sur la pelouse pour donner le coup d’envoi de la partie, sous les applaudissements des supporters.
Boghni reçoit le trophée du Fair-play
L’équipe de la daïra de Boghni a reçu le trophée du Fair-play de la part du comité d’organisation.
 141 buts inscrits
Le vice-président du comité de supporters de la JSK, Madjid Marzouk, a affirmé que pas moins de 141 buts ont été inscrits durant ce tournoi.
Moldovan assiste à la finale
Le nouvel entraîneur de la JSK a tenu à partager avec la famille de la JSK la finale du tournoi organisé à la mémoire de Matoub Lounès. Après avoir salué les joueurs des deux équipes avec le président de la JSK, il a pris place sur la main courante en compagnie de son adjoint Mourad Rahmouni et notre confrère de Liberté, Mohammed Haouchine.
Il fait la connaissance de  Salah Larbès…
L’ex-pilier du Jumbo-Jet n’a pas voulu rater l’occasion de faire la connaissance du nouvel entraîneur du club de ses premières amours. Le Roumain a pris connaissance, par le biais de Mohammed Haouchine, des exploits des coéquipiers de Larbès.
… et regrette les résultats  de l’EN
Moldovan n’est pas resté indifférent au classement peu reluisant de notre EN : «Je suis écœuré d’apprendre que depuis plusieurs éditions, l’Algérie est absente sur la scène sportive africaine et mondiale. Et dire qu’elle a un passé glorieux», dira-t-il en substance.

Ils ont dit

Iboud : «La Kabylie renferme de bons joueurs»
«Je suis vraiment très ému de venir retrouver mes anciens coéquipiers. Pour revenir à l’objectif de ce tournoi, je crois qu’il y a longtemps que j’ai déclaré que la Kabylie renfermait des lumières qui rêvent de porter les couleurs de leur club. Je mesure mes mots et je sais de quoi je parle. La JSK devrait faire appel à ses enfants pour la mettre au diapason. Cette initiative de recruter de la Kabylie profonde est louable. Néanmoins, elle doit être véritablement concrétisée et rééditée à chaque saison.»
 
Dali Rachid : «Matoub était un frère pour moi»
 «Je vous rassure qu’au moment où j’ai reçu l’invitation de la part de la JSK pour venir assister à cette finale et participer au match des vétérans, j’étais très content. Je ne pouvais rater cet événement particulier, car Matoub était plus qu’un ami pour moi, c’était un frère que j’ai perdu et je suis là pour lui rendre hommage. Pour moi, ce match est symbolique, le plus important est le fait que toute la famille kabyle soit réunie aujourd’hui autour d’un seul homme, celui qui avait réussi à rassembler les quatre coins de la Kabylie. Ce sont des moments émouvants que je n’oublierai jamais. Je remercie tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet événement.» 
 
Hassen Belaïd (ancien joueur du MOB) : «La JSK est une référence pour tous les Kabyles»
 «Je suis très content de venir participer à cette fête dédiée à la mémoire de Matoub Lounès. Ce tournoi est une grande réussite. Je souhaite qu’à l’avenir, il y aura encore plus d’équipes de la Kabylie qui prendront part à cette sélection. Je pense notamment aux daïras de Béjaïa dont les enfants rêvent tous de jouer à la JSK qui est une référence pour tous les Kabyles.»
 
Anane : «Les joueurs retenus subiront d’autres tests»
« Pour moi, je crois que c’est une réussite. Cela fait plus d’une quinzaine de jours que nous supervisons des jeunes susceptibles d’être sélectionnés à la JSK. C’est une louable initiative prise par le comité des supporters et à laquelle nous avons adhéré et apporté notre entière contribution. Nous avons réuni le maximum de localités et bon nombre de jeunes que nous avons déjà présélectionnés. Je crois que c’est une bonne chose pour un début. Par ailleurs, les joueurs, 70 en tout, que nous avons retenus durant ce tournoi seront tous rappelés à partir du 6 juillet pour subir d’autres tests . Une fois ce travail accompli, ceux qui seront retenus défendront les couleurs de la JSK la saison prochaine.»
 

par Lyès A.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1