Ils l’exhortent à se présenter à l’élection présidentielle

Des Algériens du Canada lancent un appel à Benflis

L’ancien chef de gouvernement, Ali Benflis, est visiblement sollicité de partout. Des comités de soutien à sa candidature poussent comme des champignons, y compris des adversaires d’hier, embarquent dans cette démarche de sollicitude, devenue récurrente à la veille de chaque échéance. M. Benflis qui s’est imposé un silence depuis dix ans, malgré une conjoncture qui ne manquait pas d’interpellations, se voit ainsi invité à présenter sa candidature pour l’élection présidentielle d’avril prochain.

Plusieurs comités de soutien sont constitués dans plusieurs wilayas. Le dernier appel revient aux enfants de moudjahidine qui se verront sans doute emboîter le pas par d’autres organisations de la famille révolutionnaire. D’autant plus que des sources avancent que Benflis s’apprêterait à formaliser, de manière solennelle, sa candidature à la mi-janvier. Des Algériens établis à l’étranger se mobilisent, pour leur part, pour apporter leur soutien à l’ancien directeur de cabinet du président Bouteflika. C’est ainsi qu’après la constitution du comité de soutien à la candidature de Benflis en France, un autre comité a été mis en place en Amérique du Nord.

La section Canada de ce comité a rendu public, dimanche, un appel lancé à l’ex-chef de gouvernement à présenter sa candidature pour l’échéance d’avril 2014. “Nous lançons un appel à M. Benflis afin qu’il se porte candidat aux prochaines élections présidentielles”, déclarent les rédacteurs de l’appel qui se disent “convaincus du choix judicieux sur la personne de M. Benflis.” Pour eux, cet appel se veut un cri de cœur pour que l’Algérie renoue avec ses exploits historiques.

Pour étayer ses arguments, le comité estime que des “faits proéminents de l’histoire plus récente de notre pays ont prouvé que la personne qui a répondu aux aspirations dont rêvent les Algériens soucieux de l’avenir de notre pays n’est autre que M. Ali Benflis”.

Les membres du comité dont fait partie Belgacem Rahmani, un enseignant à HEC de Montréal, exhibent le parcours de Benflis comme pour convaincre du bien-fondé de leur choix. “Lors de ses fonctions comme procureur de la République, ministre de la Justice et Premier ministre, M. Benflis s’est illustré avec loyauté, dévouement et abnégation. Ardent défenseur des institutions judiciaires et des libertés individuelles, il a aussi soutenu fermement la bonne gouvernance des secteurs mis sous son autorité et ses responsabilités”, arguent, en outre, les signataires de l’appel pour qui les enfants de l’Algérie indépendante “sont, aujourd’hui et plus que jamais, à un tournant : ils veulent une réelle prospérité pour les Algériens”. “Soucieux du destin de l’Algérie et interpellés par le devoir national de participer activement à cette œuvre collective, nous sollicitons toutes les bonnes volontés à exprimer leurs voix haut et fort afin de lancer un appel de candidature à la prochaine élection présidentielle à la personne qui répondra par son dévouement, son intégrité, son honnêteté, sa dignité, son patriotisme et ses compétences de gouvernance aux aspirations de toutes les composantes de la nation algérienne”, conclut le comité qui a pris le soin de se déployer sur les réseaux sociaux. Sa page Facebook affiche plus de 87 000 membres. Rappelons qu’un autre comité de soutien à la candidature de Mouloud Hamrouche a vu le jour en octobre dernier, à Montréal.

Liberté   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31