Benbouzid à propos des résultats du bac:

«Le meilleur taux de réussite enregistré depuis l’indépendance»

La Nouvelle République 12/07/2008

Les réformes entreprises cette année dans le secteur de l’éducation nationale portent bien leurs fruits, du moins c’est la vision du premier responsable de ce secteur. En effet, jeudi dernier, le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, n’a pas cessé de  vanter les mérites de sa  nouvelle politique. Selon lui, le nouveau système est une totale réussite à tel point que «cette année le nombre de mentions très bien a été multiplié par cinq ou six.

Les lauréats qui ont obtenu leur bac avec mention avoisinent les 80 000 candidats. «Cela représente presque 30% de ceux qui ont eu leur bac», a-t-il précisé.
Continuant sur sa lancée, le ministre de l’Education nationale a précisé que le taux national de réussite de la session 2008 est supérieur à celui de l’année dernière de près de 6%.

C’est pour cela d’ailleurs que M. Benbouzid a qualifié  les résultats de cette année de «meilleurs depuis l’indépendance». Ce constat n’est pas positif «seulement sur le plan quantitatif, mais également sur le plan qualitatif», a-t-il renchéri.      
M. Benbouzid a souligné que l’Algérie vient en tête des pays voisins, et ce, sans avoir recours au rachat ou à l’organisation d’une deuxième session, citant à titre d’exemple la qualité des résultats atteints cette année sans recours. D’un autre côté, le ministre de l’Education a tenu à préciser que ces résultats ne signifient pas que la bataille est gagnée. Bien au contraire, pour lui, «la voie est entièrement balisée mais nous n’avons pas encore atteint les objectifs escomptés par un secteur aussi stratégique que l’éducation nationale». Il a ajouté, par la suite, que «nous devons fournir davantage d’efforts d’autant que la prochaine année scolaire sera celle de la gestion selon les exigences de la nouvelle loi d’orientation de l’éducation».

En conclusion, M. Benbouzid a précisé que la réussite de la réforme du secteur éducatif ne porte pas seulement sur la réussite du programme et des manuels, mais également sur la réalisation des objectifs tracés pour l’ensemble des cycles d’enseignement, et ce, en adoptant une gestion rigoureuse, transparente et efficiente en impliquant l’ensemble des acteurs du secteur, notamment les responsables des établissements scolaires. Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur, Rachid Harraoubia, a affirmé que son secteur est prêt à accueillir les nouveaux bacheliers et précisé que les nouveaux bacheliers, avec mention excellent et très bien, bénéficieront d’une attention particulière, et ce, pour «leur permettre de poursuivre, avec constance et sérieux, l’excellent parcours qu’ils ont entamé», a-t-il précisé. Ces déclarations ont été faites lors d’une cérémonie de  remise symbolique de la prise en charge de la promotion des bacheliers issus de la réforme au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,  Rachid Harraoubia. A cette occasion, les deux ministres ont remis les diplômes et les relevés de notes aux quatre premiers lauréats du baccalauréat 2008.

  par Raouf Aziri

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3