Kidnappé depuis une semaine par des inconnus armés à Béni Zmenzer

Yazid Kahil enfin libéré


Kidnappé depuis une semaine par des inconnus armés à Béni Zmenzer
Yazid Kahil enfin libéréEnlevé depuis lundi dernier, le jeune Kahil Yazid, âgé de 21 ans, fils d’un entrepreneur en travaux publics du village d’Ighil El-Mal, dans la commune de Béni Zmenzer, à une quinzaine de kilomètres de Tizi Ouzou, a été finalement libéré samedi soir vers 23h, après sept jours de captivité, au lieu-dit Ath Vrik, sur la route reliant Souk El-Tenine à Béni Zmenzer.

La victime a été kidnappée, non loin d’un chantier qu’il dirigeait, par trois individus, qui ont agi à visage découvert. Il est ensuite emmené dans un abri dressé au milieu d’une forêt où se trouvaient trois autres complices, a-t-il confié à des proches.

Cet heureux dénouement intervient après plusieurs jours de mobilisation citoyenne, exigeant la libération immédiate de Kahil Yazid. Pour rappel, jeudi dernier, la commune de Béni Zmenzer a été complètement paralysée par une grève générale à l’appel de la cellule de crise créée au lendemain de cet enlèvement, suivie d’une caravane de solidarité qui a sillonné vendredi dernier plusieurs localités de la région ainsi que le chef-lieu de wilaya.

En effet, devant la gravité de la situation, la population avait lancé un appel en premier lieu, aux ravisseurs, auxquels elle a demandé la libération de Yazid sain et sauf, sans condition et dans les meilleurs délais. Un autre avis a été également lancé aux citoyennes et citoyens de la région afin de se mobiliser quotidiennement jusqu’au retour de Yazid parmi les siens tout en restant vigilants en toute circonstance et surtout solidaires avec la famille de la victime, interpellant les autorités à assumer leurs responsabilités pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Depuis l’apparition de ce phénomène à Tizi Ouzou en 2005, 73 personnes ont été enlevées dans des circonstances différentes dont certaines victimes ont malheureusement perdu la vie comme ce fut le cas de Hand Slimana en 2010, de Ghilès Hadjou l’année passée et d’Ali Laceuk, retrouvé mort mercredi dernier, deux mois après sa disparition. Même s’il régnait une atmosphère de joie, hier à Béni Zmenzer, après la libération de Kahil Yazid, l’on apprend de sources concordantes que les citoyens ont décidé de maintenir la mobilisation puisqu’une  réunion élargie de la coordination des villages de Béni Zmenzer, qui compte treize villages, était prévue hier afin d’étendre cet élan de mobilisation à d’autres contrées de la Kabylie profonde pour dénoncer cet état d’insécurité, conjugué notamment par des enlèvements répétés touchant même de simples commerçants.

De son côté, le maire de la commune, M. Chafa, a tenu à “remercier la population locale pour sa mobilisation” durant ces moments de psychose qu’a connus la commune de Béni Zmenzer et d’interpeller une énième fois les pouvoirs publics qui “doivent réagir face à ce phénomène qui n’épargne actuellement personne, même les commerçants. À mon avis, personne n’est à l’abri d’un rapt”, a estimé le P/APC de Béni Zmenzer.

Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5