à une semaine de la célébration du printemps amazigh

20 Avril : la Kabylie se prépare

à une semaine de la célébration du printemps amazigh
20 Avril : la Kabylie se préparePour le RCD, ce 20 Avril 2013 devra être “un moment de ressourcement et de communion militants, de réappropriation des valeurs fondatrices du Printemps amazigh et de renforcement des luttes pour l’identité nationale, les libertés démocratiques, les droits de l’Homme, la justice sociale, les refontes de l’école, de la justice, de l’État…”.

À une semaine de la célébration du 33e anniversaire du Printemps berbère d’Avril 1980, les préparatifs vont bon train dans la wilaya de Tizi Ouzou où les festivités semblent encore cette année dominées par le caractère contestataire. En effet, deux  appels à une marche dans la ville  des Genêts sont déjà lancés par le RCD et le MAK.

Alors que le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK, non agréé) a entamé sa campagne d’affichage depuis déjà plus d’une semaine à l’effet de sensibiliser autour de son action qui aura pour principal mot d’ordre la revendication de l’autonomie de la Kabylie, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a rendu public hier un appel à une marche populaire qui s’ébranlera à 11h à partir du portail de l’université de Hasnaoua.

“La reconnaissance de tamazight comme langue officielle”, “la solidarité et l’unité d’action dans le respect de la pluralité” et “pour un État démocratique et social” sont les trois revendications que le RCD compte mettre en relief à l’occasion de cette manifestation qui se veut, est-il écrit dans son appel, “un moment de ressourcement et de communion militants, qui interpelle chacun de nous pour plus de détermination et de lucidité, un moyen de réappropriation des valeurs fondatrices du Printemps amazigh et de renforcement des luttes que nous menons pour l’identité nationale, les libertés démocratiques, les droits de l’Homme, la justice sociale, les refontes de l’école, de la justice, de l’État…”. Tout en rendant hommage à cette génération qui a assumé publiquement et pacifiquement les revendications d’une nation algérienne réconciliée avec son histoire et son identité ainsi que sa volonté de vivre dans la démocratie et la liberté, le RCD a expliqué la nécessité de s’inscrire dans la contestation par “les maigres acquis enregistrés, la langue et la culture amazighes restent, plus que jamais, discriminées et confinées à leurs aspects folkloriques. La Kabylie, qui a été à l’origine d’une insurrection citoyenne inédite, fait face à une politique de désintégration et de dévitalisation programmée et à une stratégie de contre-développement criminelle, engagées par un pouvoir aussi sectaire qu’autiste”.

Il y a également lieu de souligner qu’à l’université de Tizi Ouzou, le comité de l’Institut des sciences économique et de gestion compte organiser une semaine politique et culturelle qui s’annonce riche en activités. Un cycle de conférences est prévu avec plusieurs universitaires et responsables des différents courants politiques dont l’ex-Chef du gouvernement, Ahmed Benbitour, le professeur Nacer Bouyahiaoui de l’université de Tizi Ouzou, Ramdane Tazibt du PT, Moussa Tamadartaza du FFS, Hakem Saheb du RCD et le président du MAK, Bouaziz Aït Chebib.
 
À la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, ce sont comme à l’accoutumée des activités folkloriques variant entre les expositions d’art traditionnel, des galas artistiques, agrémentés de quelques conférences qui seront organisées par les différentes associations culturelles de la région.

Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

June 2017
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2