Presse : prison ferme pour le journaliste Manseur Si Mohamed

Presse : prison ferme pour le journaliste Manseur Si Mohamed Un autre journaliste dans la wilaya de Mascara a été condamné à la prison. Cette fois-ci, c’est le journaliste et chef de bureau de La Nouvelle République, à Mascara, Manseur Si Mohamed, qui s’est vu condamné, mercredi 20 mai, par le tribunal de Mascara à une peine de deux mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 dinars !

Ce samedi 16 juin, en apprenant ce jugement, des journalistes et correspondants de la wilaya de Mascara sont restés abasourdis.

«Notre confrère Manseur a été condamné à la prison pour la publication d’un article de presse jugé diffamatoire», nous dira un confrère. En ajoutant que ; «le journaliste, Manseur Si Mohamed, a fait l’objet de poursuite judicaire pour diffamation par la directrice des Impôts de la wilaya de Mascara après avoir publié, le 20 décembre 2011, dans son journal un article intitulé : Un Conseil d'État pourquoi faire ?.»

Rappelons-le, lors de la première audience qui a eu lieu, le mercredi 6 mai, le représentant du ministère public près le tribunal de Mascara, a requis contre le journaliste en question une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 dinars.

Pour un éventuel re-jugement de son affaire, le journaliste de La Nouvelle République, Manseur Si Mohamed, qui préside également la section locale du Syndicat des journalistes algériens (SNJ) a décidé de faire appel au niveau de la Cour de Mascara.


El Watan

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

April 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30