Yennayer 2962 : le meilleur est à venir


Yennayer 2962 au Centre Amazigh de Montréal

Une tendre pensée aux Amazighs de Libye

Le Centre Amazigh de Montréal (C.A.M) a organisé une belle et conviviale soirée de Yennayer, le Nouvel An Amazigh, au collège Maisonneuve de Montréal. Les Amazighs entament l'année 2962 depuis le 12 janvier 2012. Il est toujours un devoir de marquer ce passage que nos ancêtres ont toujours  entretenu à travers les siècles.

Un moment privilégié qu'on passe en famille, mais aussi en communauté. En effet, depuis quelques années, il est devenu  plus que rituel de célébrer Yennayer  avec des chants et des danses dans l'espace public. En fait, c'est un geste identitaire et politique aussi.

Yennayer 2962 au Centre Amazigh de Montréal
Au  programme du CAM : un Dj, le chanteur Rezki Grim et une chorale improvisée par la chanteuse Zahia Belaid. Zahia qui est également enseignante de Tamazight au sein de l'association  Inas a été récompensée cette année par le CAM pour tous les efforts consentis dans l'apprentissage  de notre langue et notre culture à nos enfants.  Le prix de la reconnaissance a été remis à Zahia par M. Lhacène Ziani, poète et homme politique.

Yennayer 2962 au Centre Amazigh de Montréal

Après une brève intervention de l'animateur Liazid Laliam qui a souhaité Assegas Amegaz à l'assistance, la soirée  a pris son envol. La piste a été bondée de monde notamment des jeunes.  Des jeunes Kabyles jaloux de leurs racines et des rythmes de leur culture. Les  observateurs avertis n'ont pas hésité à faire le constat : "  Ils ont tous grandi. Ils sont là ce soir, c'est important, tenaient à souligner certains parents ". De son côté, une dame filmait la piste de danse en disant : " Je vais montrer à mes enfants ce qu'ils ont raté  aujourd'hui".

Au bout d'une quarantaine de minutes, le Dj cède la place au chanteur Rezki Grim. Ce dernier n'a malheureusement pas pu chanter à cause des problèmes techniques. Ce qui ne l'a pas affecté pour autant. Il a compris les contraintes des organisateurs. Il a même expliqué à l'assistance la situation avant de quitter la scène.  Un bref échange avec lui nous a révélé  les qualités d'un jeune artiste mûr. Son look un peu bohémien et sa belle voix  situent en quelque sorte son discours et son engagement. Un talent à découvrir et une carrière prometteuse à suivre.


La troisième tranche de la soirée a été partagée entre la chorale de Zahia qui a transporté le public dans le monde de Urar l Xalat (Voix des femmes) de la chaîne II et le DJ qui a clos le programme de ce 14janavier 2012.


Tanemirt  aux organisateurs pour cette mémorable soirée!


Djamila Addar

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1